LEXIQUE

Date de la dernière modification : 8-05-2017

FRANÇAIS

ANGLAIS

 

Acide nucléique

Nucleic acid

ADN (voir ci-dessous) et ARN (acide ribonucléique). Ces deux molécules sont formées de nucléotides. Un nucléotide comprend un sucre (le ribose pour l'ARN et le désoxyribose pour l'ADN), un phosphate et une base (Adénine, Cytosine, Guanine et Thymine). Dans l'ARN, la thymine est remplacée par l'Uracile. Les acides nucléiques sont porteurs de l'information génétique et permettent sa transmission.   Retour

ADN

DNA

Acide désoxyribonucléique. Associé à des protéines (les histones), il forme les chromosomes (et donc les gènes), support de l'hérédité. Pour en savoir plus : voir la page ADN     Retour

Amyloïde

Amyloid

Qui ressemble à de l'amidon. Dépôt anormal en plaques qui font penser à des amas d'amidon.   Retour

Apoptose

Apoptosis

Mort cellulaire. Dans le cas des ESST, elle est provoquée par l'accumulation de la protéine PrPres dans le cytoplasme.   Retour

ATNC

NCTA

Agent transmissible non conventionnel, autre nom du prion pathogène.    Retour

Colite ulcérative

Colitis ulcerative

Inflammation du côlon, qui se complique de lésions de type ulcéreuses.    Retour

Encéphalo-pathie

Encephalo-pathy

Toute affection encéphalique, d'origine infectieuse, toxique, métabolique ou dégénérative. Retour

ESB

BSE

Encéphalopathie spongiforme bovine ou maladie de la "vache folle".    Retour

ESST

TSSE

Encéphalopathie Subaiguë Spongiforme Transmissible : maladie de Creutzfeldt-Jakob humaine, tremblante du mouton (Scrapie), encéphalopathie spongiforme bovine.    Retour

Gène

Gene

Portion de la molécule d'ADN (acide désoxyribonucléique) qui code pour une protéine.    Retour

GPI

GPI

Glycosylphosphatidylinositol : système moléculaire qui permet l'ancrage à la membrane cellulaire.    Retour

Hsp60

Hsp60

(Hot shock protein) Grosse protéine de choc thermique (ainsi appelée car elle est formée en grande quantité dans la cellule exposée brièvement à 42°C) qui intervient dans le repliement des protéines.    Retour

Immunité

Immunity

Capacité d'un organisme à résister, à limiter le développement et à se débarrasser d'une maladie après avoir été infecté par des parasites ou des microorganismes. Outre l'immunité innée acquise dès la naissance (peau, enzymes du lysozyme), nous développons, tout au long de notre vie, une immunité spécifique grâce aux acteurs du système immunitaire.   Retour

Inbred

Inbred

Lignée de souris génétiquement pures, obtenues après 20 à 80 croisements consanguins (entre frères et sœurs).    Retour

Laminine

Laminin

Protéine de la matrice extracellulaire, rencontrée dans les lames basales. A la périphérie des membranes, elle intervient dans l'adhésion cellule-matrice.    Retour

Létal, e, aux

Lethal

Adj. Du latin letum, mort. Se dit d'un gène qui, à l'état homozygote, entraîne la mort plus ou moins précoce de celui qui le porte. Caractère ou cause qui entraîne la mort d'une cellule ou d'un embryon.    Retour

MCJ

CJD

Maladie de Creutzfeldt-Jakob - Creutzfeldt-Jakob disease. Son incidence est d'environ 1 cas pour 1 million. Environ 85% des cas sont sporadiques, 10% génétiques, 5% iatrogènes. C'est une maladie d'incubation longue et silencieuse, évoluant toujours vers le décès. Elle entraîne une dégénérescence du système nerveux, sans réaction inflammatoire ou immunitaire, avec accumulation d'une isoforme anormale de la protéine prion. La MCJ sporadique débute vers 60 ans, et évolue en moyenne en 6 mois.   Retour

Mutation

Mutation

En génétique, une mutation correspond à une modification de la séquence des nucléotides  de la molécule d'ADN. Il existe de nombreuses modifications possibles : addition de nucléotide(s), disparition, inversion etc. Une mutation se transmet d'une génération aux suivantes si elle affecte les cellules germinales (ovocytes et spermatozoïdes).   Retour

nv MCJ

nv CJD

Nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, acquis par contamination interspécifique, c'est-à-dire d'une autre espèce. Retour

Prion

Prion

Anagramme de Protinaceous infectious particle, terme créé par Stanley PRUSINER en 1982 pour désigner les agents non conventionnels responsables des ESST.     Retour

PRL

LRP

Précurseur du récepteur à la laminine - "Laminin receptor precursor" noté aussi 32-kDa LRP. 32-kDa signifie "masse de 32 kilo Dalton", le Dalton étant égal au seizième de la masse d'un atome d'hydrogène. Retour

Protéine

Protein

Polymère linéaire d'acides aminés, reliés entre eux par des liaisons peptidiques. Pour en savoir plus : voir la page Protéine

PrP

PrP

Protéine normale de la membrane de nombreux types cellulaires. Syn. : PrPC      Retour

PrPc

PrPc

Protéine normale de la membrane de nombreux types cellulaires. La lettre "c" signifie "cellulaire". Syn. : PrP    Retour

PrPsc

PrPsc

Forme pathologique de la PrP (Sc vient de "scrapie" ou tremblante du mouton - to scrape = se gratter). Des dépôts de PrPsc sont observés chez les animaux malades, au niveau du cerveau et des tissus lymphoïdes (amygdales, rate, ganglions lymphatiques).     Retour

PrPres

PrPres

Synonyme de PrPsc "res" signifiant "résistante aux protéases", enzymes qui lysent (détruisent) normalement les protéines.    Retour

PrP 27-30

PrP 27-30

Protéine infectieuse partiellement hydrolysée par les protéases, découverte chez le mouton et ayant une masse de 27 à 30 kDa (un Dalton correspond au seizième de la masse d'un atome d'hydrogène).   Retour

RL

LR

Récepteur à la laminine - Laminin receptor.   Retour

Spongi-
forme

Spongiform

Aspect "en éponge" du tissu nerveux, dû à une vacuolisation des neurones au niveau des corps cellulaires, ainsi qu'à une perte plus ou moins importante de neurones.   Retour

Spongiose

Spongiosis

Apparition d'une structure spongieuse dans un tissu, par disparition plus ou moins marquée de l'un de ses constituants.    Retour

Trans-
génique

Transgenic

Un organisme est transgénique lorsqu'on a modifié son patrimoine génétique, par insertion (par exemple) d'un ou plusieurs gènes provenant d'un être vivant d'une autre espèce.    Retour

Virino

Virino

Un virino est une particule infectieuse, proche des viroïdes de végétaux. Il est constitué d'une information génétique (ADN ou ARN) propre, protégée par une coque dont le précurseur est synthétisé par l'hôte.    Retour

Virus

Virus

Parasite intracellulaire obligatoire (incapable de se multiplier et de transcrire ses gènes à l'extérieur de la cellule hôte) de très petite taille. La particule virale est constituée d'acide nucléique : ARN ou ADN, et d'une enveloppe de protéines. Pour en savoir plus : voir la page Virus.      Retour