Retour à la page d'accueil  B - TERMINOLOGIE MEDICALE - B  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 10-03-2020

Brachy-     Du grec brakhus : court, raccourcissement pathologique. Le préfixe brachy- ne signifie pas seulement court dans l'espace, mais aussi bref dans le temps, quelquefois "petit, sans importance".


Brachybasie - Brachybrachion - Brachycéphale - Brachycéphalie - Brachydactylie - Brachyglosse - Brachyglossie - Brachygnathe - Brachygnathie - Brachymèle - Brachymélie - Brachymétrope - Brachymétropie - Brachymorphe - Brachymyomie - Brachymyothérapie - Brachyœsophage - Brachyphalangie - Brachypnée - Brachyskèle - Brachystaphylin - Brachytypique

Brachybasie
Neurologie
  -  [Angl. : Brachybasia]   N. f.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * basie : du grec basis [basie], marche.
    Trouble neurologique et/ou psychique
des centres nerveux qui coordonnent la marche, souvent associé à l'astasie (impossibilité de rester en station debout),  qui se traduit par l'incapacité de marcher à une vitesse normale, alors que le tonus, la force musculaire, la sensibilité et la coordination restent intacts.
    Cette affection peut être due à un traumatisme du cervelet (hémisphères cérébelleux) ou du labyrinthe, un AVC (accident vasculaire cérébral), voire même à une tumeur ou une infection. La brachybasie se rencontre notamment dans certaines formes de névroses et d'hystérie.  Le sujet atteint de brachybasie marche lentement, en ne faisant que de tous petits pas.      Haut de page

Brachybrachion
Anatomie
, embryologie  -  [Angl. : Brachybrachion]   N. m.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * brachion : du grec brakhiôn ou du latin brachium  [brachi(o), -brachie], bras.  
    Ce terme caractérise une anomalie de longueur des membres supérieurs. Un brachybrachion a des membres supérieurs particulièrement courts. Cette pathologie se rencontre chez les sujets atteints de nanisme achondroplasique : la tête et le tronc sont d'aspect normal, alors que les membres supérieurs et inférieurs sont très courts.   Haut de page

Brachycéphale   Brachycéphalie
Anatomie, ophtalmologie, neurologie, embryologie
  [Angl. : Brachycephalous, Brachycephalia]   Adj. et n.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * céphalo, céphale, céphalie : du grec kephalê [-céphale, céphal(o)-, -céphalie], tête.
    Caractérise un homme ou un animal dont le crâne est peu allongé et aplati, tronqué, à sa partie postérieure. Il est pratiquement aussi large que long. Cette pathologie est due à la soudure précoce de la suture coronale.
    Plusieurs individus brachycéphales peuvent coexister dans une même famille, ce qui laisse supposer une transmission génétique, probablement autosomale dominante (il suffit que l'un des deux parents porte le gène muté sur un autosome ou chromosome non sexuel, pour que l'enfant soit atteint.
    Les principaux symptômes, outre la déformation crânienne, sont des troubles visuels, une exophtalmie (les globes oculaires semblent sortir des orbites), maux de tête ou céphalées et, dans les cas les plus graves, cécité et retard mental.
    Le traitement fait intervenir la cranioplastie.   
Brachycéphalie : état de celui qui est brachycéphale.      Haut de page

Brachydactylie
Anatomie, génétique, embryologie
  -  [Angl. : Brachydactyly]   N. f.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * dactylo, dactylie : du grec daktulos [-dactyle, dactylo-, -dactylie], doigt.
    Anomalie congénitale qui concerne les doigts ou les orteils. Ils sont anormalement courts. Il peut s'agir également d'un problème au niveau des cartilages de conjugaison (responsables de la croissance en longueur des os).
 Dans la plupart des cas connus, il s'agit d'une maladie génétique qui se transmet selon le mode autosomique dominant, c'est-à-dire qu'il suffit que l'un des parents possède le gène muté pour que tous les enfants soient atteints.
    La brachydactylie est fréquemment associée à une petite taille, notamment à un nanisme achondroplasique.       Haut de page

Brachyglosse   Brachyglossie
Anatomie, génétique, embryologie
  -  [Angl. : Brachyglossal, Brachyglossia]   Adj. et n.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * glosso, glossie : du grec glôssa [-glosse, gloss(o)-], langue.
    Caractérise une langue anormalement courte ou un individu qui est atteint de brachyglossie. C'est une malformation congénitale de la langue qui est anormalement courte. Cette anomalie a de nombreuses conséquences, notamment d'entraîner des problèmes d'élocution et de déglutition.
 
    Brachyglossie : état de celui qui est atteint de brachyglossie, c'est-à-dire qui possède une langue anormalement courte.       Haut de page

Brachygnathe    Brachygnathie
Anatomie, odontostomatologie, génétique, embryologie
[Angl. : Brachygnathous, Brachygnathia]   Adj. et n.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * gnatho, gnathe, gnathie : du grec gnathos [-gnathe, -gnath(o)-, -gnathie], mâchoire.
    On qualifie de brachygnathe une personne atteinte de brachygnathie. Il s'agit d'une anomalie congénitale due à un développement insuffisant des bourgeons mandibulaires, qui se traduit par une mâchoire inférieure anormalement courte, en retrait par rapport au maxillaire supérieur.
    La bouche ne se ferme plus correctement, du fait de la petitesse et de l'étroitesse de la mâchoire inférieure par rapport à la mâchoire supérieure. Il en résulte des difficultés d'élocution et de déglutition, ainsi qu'un prognathisme.  
    Brachygnathie : état de celui qui est brachygnathe.       Haut de page

Brachymèle    Brachymélie
Anatomie, génétique, embryologie
  -  [Angl. : Brachymele, Brachymelia]   Adj. et nom  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * mélo, mèle, mélie : du grec melos [-mèle, -mélie, mélique], relatif au membre.
    Un individu brachymèle est atteint de brachymélie, c'est-à-dire qu'il présente un
raccourcissement congénital anormal d'un membre ou d'un segment de membre par rapport au tronc qui garde des proportions normales. 
    Cette pathologie se rencontre chez les sujets atteints de nanisme achondroplasique : la tête et le tronc sont d'aspect normal, alors que les membres supérieurs et/ou inférieurs sont très courts. Syn. : micromélie, nanisme micromélique.      Haut de page

Brachymétropie   Brachymétrope
Ophtalmologie
  -  [Angl. : Brachymetropia, Brachymetropic]   N. f.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * métro : du latin metrum  ou du grec metron, [métr(ie)], mesure ; * opie : du grec ôps, opsis [-opie, -opsie], œil, vue.
    Textuellement : qui a une vision à courte distance. Ce terme n'est pratiquement plus utilisé. On lui préfère son
synonyme :  myopie. Le cristallin est trop convergent et l'image de l'objet se forme en avant de la rétine.  Pour la lecture, le sujet doit approcher le texte de ses yeux pour faire reculer l'image formée dans ses yeux.
    À noter qu'à partir d'un certain âge, la myopie atténue les effets de la presbytie. Brachymétrope : n. m. : qui est atteint de brachymétropie (ou de myopie).   Convergence de l'œil myope      Haut de page

Brachymorphe   Brachytypique
Anatomie, génétique, embryologie
  -  [Angl. : Brachymorphic, brachytypical]   Adj. et n.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * morpho, morphe : du grec morphê [morph(o)-, -morphie, -morphique, -morphisme], forme ; * typique : du grec tupos [-type, -typie, -typique], empreinte, modèle.
    Caractérise une personne qui s'est développée normalement en largeur, mais insuffisamment en longueur. Il en résulte un corps épais, trapu et court. Il peut s'agir d'un dysfonctionnement des cartilages de conjugaison qui a empêché un développement normal en longueur des os, et en particulier des os longs des membres.
Syn. brachytypique.       Haut de page

Brachymyomie
Anatomie, génétique, embryologie
  -  [Angl. : Brachymyomia]   N. f.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * myo : du grec mus [myo-], muscle ; * ome : du grec -ôma, [-ome, -oma], maladie, corps, tumeur, tuméfaction.
    Anomalie congénitale qui touche essentiellement les muscles. Ils sont anormalement courts et les mouvements sont considérablement entravés, voire impossibles. Il en résulte une raideur des articulations.
      Haut de page

Brachymyothérapie
Kinésithérapie kinésiologie
  -  [Angl. : Brachy-myotherapy]   N. f.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * myo : du grec mus [-myo-], muscle ; * thérapie : du grec therapeuein [- thérapeute, -thérapie], soigneur, soigner.
    Technique de kinésithérapie qui est destinée à traiter les entorses, sans pose de plâtre ni strapping. C'est une méthode de traitement basée sur les mobilisations passives, raccourcissant pendant un temps assez court la structure à traiter, sans dépasser l'amplitude normale du mouvement.
    Il y a alors annulation du réflexe myotatique (contraction réflexe d'un muscle, suite à son propre étirement). La méthode est atraumatique, simple et rapide et son efficacité a été testée par électromyographie.       Haut de page

Brachyœsophage
Anatomie, génétique, gastroentérologie, chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
  -  [Angl. : Brachyesophagus]   N. m.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * œsophage : du grec oisophagos [œsophag(o)-], qui porte ce que l’on mange, en rapport avec l’œsophage.
    Anomalie congénitale caractérisée par un œsophage trop court et la présence d'une partie de l'estomac dans le thorax. Syn. : endobrachyœsophage, EBO ou œsophage de Barrett. La physiopathologie de l'endobrachyœsophage est encore mal connue et les traitements reposent sur les anti-RGO (reflux gastroœsophagien), ou sur la chirurgie réparatrice.       Haut de page

Brachyphalangie
Anatomie, génétique, embryologie
  -  [Angl. : Brachyphalangia]   N. f.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * phalangie : du latin phalans, phalangis [phalang(o)-, -phalangie], relatif aux phalanges.
    Anomalie congénitale qui affecte la ou les dernières phalanges des doigts et des orteils. Elles sont anormalement courtes et provoquent une sorte de brachydactylie. Dans la plupart des cas connus, il s'agit d'une maladie génétique qui se transmet selon le mode autosomique dominant, c'est-à-dire qu'il suffit que l'un des parents possède le gène muté pour que tous les enfants soient atteints.
    La brachyphalangie est fréquemment associée à une petite taille, notamment à un nanisme achondroplasique.     Haut de page

Brachypnée
Pneumologie
  -  [Ang . : Brachypnoea, brachypnea]   N. f.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * pnée : du grec pnein [-pnée], respirer.
    Forme de dyspnée dans laquelle la respiration est anormalement courte, avec un volume faible d'air expulsé à chaque expiration. Cette affection est observée chez les sujets qui ont une partie de leurs poumons rendue non fonctionnelle (silicose, anthracose ...).
      Haut de page

Brachyskèle
Anatomie, génétique, embryologie
  -  [Angl. : Brachyskelous]   Adj. et n.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * skélo, skèle : du grec skelos, skelous [skél(o), -skélie], jambe.
    Anomalie congénitale dans laquelle les jambes sont anormalement courtes, alors que le reste du corps s'est développé normalement. Il peut aussi s'agir d'un défaut des cartilages de conjugaison, responsables du développement de l'os en longueur.        Haut de page

Brachystaphylin
Otorhinolaryngologie, anatomie
  -  [Angl. : Brachystaphyline]   Adj. et n.  * brachy : du grec brakhus [brachy-], court ; * staphylo, staphylin : du grec staphulê [staphyl(o)-], grain de raisin et, en médecine, la luette.
    Taille anormalement petite de la luette (voile du palais), souvent accompagnée d'une largeur excessive du palais.
      Haut de page