Retour à la page d'accueil  M - TERMINOLOGIE MEDICALE - M  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 9-12-2018

Ménisco-     Du grec mêniskos [ménisc(o)-], petite lune. La racine "ménisc(o)-" forme des composés qui sont relatifs aux ménisques, cartilages situés dans certaines articulations.


Méniscal - Méniscotome - Méniscectomie - Ménisque

Méniscectomie   Méniscotome
Chirurgie orthopédique et traumatologique
  -  [Angl. : Meniscectomy, Meniscotomy]    N. f.  * ménisco :
du grec mêniskos [ménisc(o)-], petite lune, relatif aux ménisques, cartilages situés dans certaines articulations ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation.
    Excision totale ou partielle d'un ménisque articulaire, souvent partiellement détaché. Actuellement, les méniscectomies sont pratiquées sous arthroscopie, avec une pince arthroscopique et un méniscotome, ou au laser.      Haut de page

Ménisque   Méniscal
Rhumatologie, anatomie, chirurgie
orthopédique et traumatologique  -  [Angl. : Meniscus, Meniscal]    N. m.  * ménisque : du grec mêniskos, petite lune, relatif aux cartilages situés dans certaines articulations.  
    Chaque genou possède deux ménisques, un ménisque interne et un ménisque externe. Le ménisque est un petit cartilage, situé entre le fémur et le tibia. Il ne s’interpose pas complètement entre ces deux os laissant persister un contact entre le cartilage du fémur et le cartilage du tibia. Ligaments et ménisques du genou  Mais il a un rôle de cale, stabilisant le genou, et un rôle d’amortisseur.
    Une lésion méniscale isolée ne retentit cependant pas beaucoup sur la stabilité du genou tant que les ligaments sont intacts. Mais elle entraîne un risque d’arthrose plus tard, surtout si le ménisque a dû être enlevé. Les lésions méniscales peuvent être d'origine traumatique ou non traumatique. Le traumatisme responsable d’une lésion méniscale est variable, habituellement indirect. Le mécanisme le plus caractéristique est le relèvement d’une position accroupie.
    Un tel mouvement, brusquement suivi d’un blocage du genou avec perte de l’extension, permet de porter, en effet, un diagnostic quasi certain de rupture méniscale avec anse de seau. Il peut également s’agir d’accidents en torsion, en particulier lors des activités sportives. Ces accidents doivent faire rechercher systématiquement la possibilité d’une lésion associée du ligament croisé antérieur. Les lésions méniscales traumatiques les plus fréquentes sur genou stable sont : l’anse de seau, la languette, une rupture longitudinale ou transversale, voire des lésions plus complexes. Adj. : méniscal : qui se rapporte aux ménisques articulaires.      Haut de page