Retour à la page d'accueil  M - TERMINOLOGIE MEDICALE - M  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 9-12-2018

Métro-     Du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, relatif à l'utérus. Dans un sens plus large, le grec "mêtra" signifiait "la matrice, le ventre d'une femme, le sein" et, par analogie, la moelle d'une plante.


Métralgie - Métrite - Métrodynie - Métrographie - Métropathie - Métropexie - Métroptose - Métrorragie - Métrorrhée - Métrosalpingographie - Métrotomie  

Métralgie   Métrodynie
Gynécologie obstétrique, algologie
  -  [Angl. : Metralgia, Metrodynia]    N. f.  * métro :
du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, utérus ; * algie : du grec algos [algo-, -algie, -algique], douleur.
    Toute douleur ressentie au niveau de l'utérus. Syn. métrodynie (du grec odunê [-odynie], douleur), hystéralgie (voir ce terme). La métralgie peut être provoquée entre autres, par les contractions du myomètre (muscle de l'utérus), notamment au moment des règles, ou par la présence d'un kyste, d'une tumeur.       Haut de page

Métrite
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Metritis]    N. f.  * métro :
du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, utérus ; * ite : du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire. 
    La métrite est l'inflammation de l'utérus. Aigüe ou chronique, la métrite peut avoir des causes diverses et affecter les organes environnants. Position de l'utérus dans l'appareil génital féminin  Généralement due à la présence d'un germe microbien qui est entré par le vagin, l'inflammation peut se propager : vaginite, métrite, mais aussi salpingite (inflammation des trompes) et même oophorite ou ovarite (inflammation des ovaires.
    La métrite se traduit par des douleurs au bas-ventre et un écoulement anormal parfois purulent. La consultation gynécologique doit se faire le plus rapidement possible et la recherche d'une MST (maladie sexuellement transmissible) ne doit pas être négligée. Syn. : utérite.        Haut de page

Métrographie   Métrosalpingographie
Gynécologie obstétrique, imagerie médicale et interventionnelle 
[Angl. : Metrography, Metrosalpingography]    N. f.  * métro :
du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, utérus ; * salpingo : du grec salpigx, salpingos [salping(o)-, -salpinx], trompe de Fallope ou trompes utérines ; * graphie : du grec graphein [-graphe, -graphie], écrire.
    La métrographie est un examen radiographique (RX) de la cavité utérine, après injection d'un produit de contraste. Une hystérosalpingographie normale  Cet examen est en général associé à celui des trompes pour vérifier leur perméabilité. Il s'agit alors d'une métrosalpingographie (du grec salpigx, salpingos [salping(o)-], trompe de Fallope ou trompes utérines). Syn. : hystérosalpingographie.      Haut de page

Métropathie
Gynécologie obstétrique
  -  [Angl. : Metropathy]    N. f.  * métro :
du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, utérus ; * pathie : du grec pathos [-pathie, -pathique], souffrance, changement accidentel.
    Terme générique désignant toutes les affections concernant l'utérus, quelles qu'en soient l'origine et les manifestations. Syn. hystéropathie.      Haut de page

Métropexie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Metropexy]    N. f.  * métro :
du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, utérus ; * pexie : du grec pexis [-pexie], fixation.  
    La métropexie est la fixation chirurgicale de l'utérus après une ptose importante ou un prolapsus. Les techniques évoluent rapidement et les chirurgiens pratiquent maintenant cette opération par cœlioscopie. L'utérus est fixé par sa partie postérieure à la charnière lombosacrée et, dans certains cas, cette opération peut être complétée par la pose d'une prothèse.
    Syn. : hystéropexie.   Haut de page

Métroptose
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Metroptosis]    N. f.  * métro :
du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, utérus ; * ptose : du grec ptôsis [-ptose], chute (des organes, due au relâchement des muscles ou des ligaments).
    Relâchement des muscles suspenseurs de l'utérus qui entraîne un prolapsus faisant saillie dans le vagin. Syn. : hystéroptose. Si la ptose est importante, il faut intervenir en faisant une métropexie (ou hystéropexie).       Haut de page

Métrorragie
Gynécologie obstétrique 
[Angl. : Metrorrhagia]    N. f.  * métro :
du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, utérus ; * rragie : du grec rhagê [-rragie], éruption, jaillissement.
    Toute hémorragie survenant de l'utérus en-dehors des règles, lésionnelle ou fonctionnelle  et devant être considérée comme anormale. Cette affection peut amener à pratiquer un curetage hémostatique, l'ablation d'une éventuelle tumeur, ou une hormonothérapie. Syn. : hystérorragie.     Haut de page

Métrorrhée
Gynécologie obstétrique 
[Angl. : Metrorrhoea, metrorrhea]    N. f.  * métro :
du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, utérus ; * rrhée : du grec rhein [rrhée, rrhénie], couler. 
    Une métrorrhée est un écoulement anormal par le col de l'utérus et provenant de ce même utérus. Selon les pathologies, il est aqueux, glaireux, muqueux ou purulent. Dans tous les cas, une consultation gynécologique s'impose et la recherche d'une éventuelle MST (maladie sexuellement transmissible) ne doit pas être écartée. Syn. : hystérorrhée.      Haut de page

Métrotomie
Gynécologie obstétrique, chirurgie gynécologique
  -  [Angl. : Metrotomy]    N. f.  * métro :
du grec mêtra [-mètre, métr(o)-, -métrie], matrice, utérus ; * tomie : du grec tomê [-tome, -tomie], section, coupe.
    Incision chirurgicale de l'utérus, soit par le vagin, soit, dans le cas d'une césarienne, par l'abdomen. Cette opération (syn. hystérotomie, utérotomie) permet également d'ôter éventuellement une tumeur située dans l'utérus. Quand l'incision de l'utérus est faite par l'abdomen, c'est une hystérolaparotomie (du grec lapara [lapar(o)-], flanc et, par extension, abdomen)
     Haut de page