Retour à la page d'accueil  Retour à la pageTerminologie Médicale     RACINES  ET  ÉTYMOLOGIE     BioTop

Lettre "I"

Date de la dernière modification : 6-04-2017

-ial, -iale, -iaux

Du grec gnôsis, [-gnose, -gnosie], connaissance.

-iant, -iante

Du suffixe -iant, -iante qui transforme des substantifs en adjectifs.

ianthin(o)-

Du grec ianthinos [ianthin(o)-, -ianthine], relatif à la couleur violette.

-iaque

Du suffixe -iaque qui transforme une racine ou un substantif en adjectif.

-iase, -iose, -iasis

Du grec iasis, guérison. En médecine, le suffixe -iase est utilisé pour désigner un état pathologique.

iatr(o)-, -iatre

Du grec iatreia [-iatre, iatr(o)-], traitement iatros, médecin.

-(ic)ien, ienne

Du suffixe -(ic)ien, -ienne, servant à transformer des substantifs en adjectifs.

ichty(o)-

Du grec ikhthus [ichty(o)-], poisson.

icon(o)-, iconie

Du grec eikôn [icon(o)-, iconique, -iconie], apparence, image.

icosa

Du grec eikosi, du latin icosa, vingt.

ictér(o)-

Du latin icterus, du grec ikteros, [ictér(o)-], jaunisse.

-ide, -idie

Du grec eidos [-ide, -idie], apparence.

idio-

Du grec idios particulier.

-ie, -ié, -é

Du suffixe -ie, -ié, -é  qui transforme une racine ou un adjectif en un substantif.

-ien, -ienne

Du suffixe -ien, -ienne qui transforme des substantifs en adjectifs.

-ier, -ière

Du suffixe -ier, -ière qui transforme un substantif en un autre substantif.

-ieux, -ieuse

Du suffixe -ieux, -ieuse qui transforme un substantif en un adjectif.

-if, -ive

Du suffixe -if, -ive qui transforme un substantif en un adjectif.

-ile, -ilé

Du suffixe -ile, -ilé qui transforme une racine en substantif ou en adjectif.

-ile, -ilé

Du suffixe -ile, -ilé qui transforme une racine en substantif ou en adjectif.

-ification

Variante du suffixe -fication, du latin facio, ficio, qui devient ficare en bas latin du Moyen-Age [-fiante, -fication], faire, effectuer, réaliser.

-ifier, -ifiant, -ifiante, -ifique

Du suffixe -ifier qui transforme un substantif ou un adjectif en un verbe.

-ile, -ilé

Du suffixe -ile, -ilé qui transforme une racine en substantif ou en adjectif.

ilé(o)-

Du latin ileum, du grec eilein : tortiller ; préfixe ou racine des termes relatifs à l'iléon, partie terminale de l'intestin grêle.  

ili(o)-

Du latin ilia [ili(o)-, -iliaque], parties latérales et inférieures du bas-ventre, relatif à l’os iliaque, l’ilion, le flanc.

im-, in-

Du préfixe latin in-, privé de, indique aussi le contraire, la négation ; selon les mots, ce préfixe peut aussi signifier « aller vers ».

imid(o)-, imide

De amide, lui-même dérivé de méthylamide que l’on appelait ammoniac composé ; imide désigne un composé organique obtenu par substitution à l'hydrogène de l'ammoniac de radicaux acides.

immun(o)-

Du latin immunitas, exemption, dispense, remise, de im- privatif et munus, charge ; aujourd’hui : capacité d’un organisme à se défendre contre une substance ou un corps étrangers.

implant, implanter

Du latin implantare, planter, insérer, fixer.

in-, im-

Du préfixe latin in-, privé de, indique aussi le contraire, la négation ; selon les mots, ce préfixe peut aussi signifier « aller vers ».

-in, -inal(e), -ine, -inie, -inine

Du suffixe -in, -ine, servant à transformer un mot ou un adjectif en un autre mot ou substantif.

incisif, incisive

Du latin médical incisivus [incisif, incisive], qui sert à couper ; chacune des dents tranchantes situées sur le devant de chaque mâchoire.

increta

Du latin incretus, a, um, non tamisé.

incud(o)-

Du latin incus, incudis [incud(o)-], enclume, relatif à l’osselet du même nom dans l’oreille moyenne.

index

Du latin index, indicateur.

indication

Du latin indicatio, de indicare [-indication], désignation.

indice

Du latin indicium [indice], de index, indicis, signe qui met sur la piste ou qui révèle quelque chose.

-induction

Du latin inducere, de ducere [-induction], conduire à.

-infantile

Du latin infantilis, de infans [-infantile], enfant.

infarctus

Du latin in- qui a ici le sens de « aller vers » et farcio, farctum ou fartum, bourrer, farcir.

infect(o)-

Du latin infectus, de inficere [infect(o)-], souiller.

inférieur, inféro-

Du latin inferior, de inferus, placé dessous, en bas.

infirme

Ce mot résulte de la réfection d'après le latin infirmus, de l'ancien français enferme, malade ; au sens classique, infirme signifie donc "qui ne jouit pas de toutes ses facultés physiques".

-inflammatoire

Du latin flamma [-inflammation, -inflammatoire], gaz lumineux qui se dégage d’une matière en combustion.

infra-

Du latin infra, au-dessous.

-infusion

Du latin infusio [-infusion], action de verser, de répandre.

inguin(o)-, inguinal

Du latin inguen, inguinis [inguin(o)-, inguinal], relatif à l’aine.

-inhibiteur

Du latin inhibere [-inhibiteur], retenir.

injection

Du latin injectare [injection], introduite par jet, par pression un liquide, un gaz dans un organisme.

ino-

Du grec is, inos [ino-], fibre.

-inoculation

Du latin inoculare [-inoculation], œil, vacciner contre la petite vérole.

insulin(o)-

Du latin insula [insulin(o)-, -insulinique], île ; relatif à l’insuline, fabriquée par les îlots de Langerhans du pancréas.

-intégration

Du bas latin integralis [-intégration], entier, rattachement à une même unité.

intellectuel

Du bas latin intellectualis, de intelligere, comprendre.

inter-

Du latin inter entre, parmi, utilisé pour indiquer la mise en relation de 2 ou plusieurs choses.

intermittent

Du latin intermittens, de intermittere, laisser un intervalle.

interstice, interstitiel

Du bas latin interstitium, du latin classique interstare, se tenir entre, qui occupe les petits espaces.

intestin(o)-

Du latin intestina de intestinus [intestin(o)-, -intestinal], intérieur, relatif à l’intestin, du pylore à l’anus.

intra-

Du latin intra à l’intérieur.

intrinsèque

Du latin scolastique intrinsecus, au-dedans, à l’intérieur de lui-même ou d’un tissu, d’un organe.

inveterata

Du latin inveteratus, invétéré, c'est-à-dire qui s'est enraciné chez le sujet avec le temps.

in vitro

Mots latins signifiant "dans du verre" et, par extension, tout ce qui se fait en dehors de l'organisme.

in vivo

Mots latins signifiant "dans le vivant" et, par extension, toute réaction physiologique qui se fait dans l'organisme.

iod(o)-

Du grec iôdes [iod(o)-], violet, relatif à l’iode, dont les cristaux forment des paillettes violettes.

-iole

Du suffixe latin -iola, -iolae [-iole], servant à former des noms de valeur diminutive.

ion(o)-, -ionique

Du mot anglais ion, venant lui-même du participe présent du grec ienai [ion(o)-, -ionique], aller, qui se déplace.

ipsi-, ipso-

Du latin ipse, même, soi-même.

-ique, -eux

Dans la nomenclature des oxoacides (1 élément + ions oxydes + protons), ex. l’acide sulfurique, on utilise la terminaison -ique si l’élément donne un seul oxoacide ; s'il en donne deux, le moins oxydé se termine en -eux ; ex. H2SO4 --> acide sulfurique, H2SO3 --> acide sulfureux.

-ique, -(ic)ien, -ienne

Du grec eikôs [-ique], semblable, ou suffixe servant à transformer des substantifs en adjectifs.

irid(o)-

Du latin ou du grec iris [irid(o)-], relatif à l’iris, membrane circulaire, colorée et contractile de la chambre antérieure de l’œil.

-isation

Du latin atio, ationis [-isation], suffixe nominal, qui transforme une racine en nom.

isch-

Du grec iskhein [isch-], arrêter, ralentir ou supprimer (une fonction sécrétoire ou excrétoire).

ischi(o)-

Du grec iskhion [ischi(o)-], indiquant une relation avec la hanche.

-isé, -isant, -iseur

Du suffixe -isé(e), -isant(e), qui transforme un substantif en adjectif ou un autre substantif.

-iser

Du suffixe -iser qui transforme un substantif ou un adjectif en un verbe.

-isme, -ismal

-isme : suffixe servant à former des noms.

iso-

Du grec isos [iso], égal.

-isque

Du suffixe -isque,  servant à former des noms.

-issement

Suffixe qui permet la transformation d’un verbe en substantif.

-iste

-iste : suffixe servant à former des noms.

isthme, isthm(o)-

Du latin isthmus, du grec isthmos [isthme, isthm(o)-], en anatomie, désigne certaines parties rétrécies d’une région ou d’un organe.

-ite

Dans la nomenclature de la chimie minérale, le suffixe -ite correspond à l’acide en -eux, alors que le suffixe -ate correspond à l’acide en -ique.

-ite

Du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire.

-ite, -itidé, -itidae

Du grec et du latin -itis [-ite, -itidé, -itidae], suffixe désignant un lieu d’habitation, une appartenance.

-(i)tion, -(a)tion

Du suffixe -(i)tion,  servant à transformer des racines ou des verbes en substantifs.

-ium

Suffixe grec ou latin ; en chimie, est utilisé pour latiniser des appellations de métaux tirées notamment de noms propres ; suffixe servant à former des substantifs.