Retour à la page d'accueil  Retour à la pageTerminologie Médicale     RACINES  ET  ÉTYMOLOGIE     BioTop

Lettre "P"

Date de la dernière modification : 6-04-2017

pachy-

Du grec pakhus [pachy-], épais, gros.

-paction

Du latin pango, pactum, pactere [-paction], enfoncer, ficher.

-page

Du grec pagos, pêgnumi [-page], fixer, assembler.

palat(o)-, palatin

Du latin palatum [palat(o)-], voûte du palais, relatif au palais.

pali-, palin-

Du grec palin [pali-, palin-], à l’envers, en arrière, de nouveau, exprime la répétition.

pallium

Du latin pallium, qui signifie manteau.

pall(o)-

Du grec pallô [pall(o)-], bouger rapidement, vibrer.

palpébr(o)-

Du bas latin palpevra, du latin classique palpebra [palpébr(o)-, -palpébral], relatif aux paupières.

palud(o)-, -paludéen

Du latin palus, paludis [palud(o)-, -paludéen], marais.

pampin(o)-

Du latin pampinus, rameau de vigne ; se rapporte à une structure qui est entortillée comme les tendrons de la vigne.

pan-, panto-

Du grec pan, pantos [pan-, panto-], tout, tous.

pancréat(o)-

Du grec pankreas (utilisé en 1562 par Ambroise Paré) formé de pan-, tout, et de kreas : chair, relatif au pancréas, dont A. Paré disait "qu'il a partout similitude de chair".

papill(o)-

Du latin papilla [papill(o)-], mamelon du sein et, par extension, papille : petite éminence saillante  à la surface d’une muqueuse et de la peau.

papul(o)-, papule

Du latin papula, variété de papilla [papill(o)-], mamelon du sein et, par extension, papille : petite éminence saillante  à la surface d’une muqueuse et de la peau.

papyr(o)-

Du latin papyrus, du grec papuros [papier, papyr(o)-], plante des bords du Nil, utilisée par les Anciens pour écrire, mais aussi relatif au papier.

par-, per-

Du latin per [par-, per-], au travers, de part en part, au moyen de.

para-

Du grec para, à côté de.

paralysie

Du latin paralysis, du grec lusis, relâchement, privation du mouvement.

parasit(o)-

Du latin parasitus, du grec parasitos [parasit(o)-], nourriture, qui vit aux dépends des autres.

-pare, -parité

Du latin parus, de parere [-pare, -parité], engendrer.

-parésie, -parétique

Du grec paresis [-parésie, -parétique], relâchement.

-pareunie

Du grec pareunasthai [-pareunie], coucher auprès de quelqu’un.

pariét(o)-, -pariétal

Du latin paries, parietis [pariét(o)-, -pariétal], paroi ; relatif aussi aux 2 os qui forment les côtés et la voûte du crâne.

parotid(o)-, parotide

Du latin parotis, -idis, ou du grec para-, à côté et oûs, ôtos, oreille, car les 2 parotides sont situées en avant de l'oreille

paroxysme

Du grec paroxusmos, exacerbation, de oxunein, exciter, de oxus, pointu : phase d’une maladie pendant laquelle tous les symptômes se manifestent avec leur maximum d’acuité.

pars

Mot latin signifiant partie, part, portion.

part, partita, partition

Du latin partitio [part, partita, partition], partage, division d’un tout.

partie, partiel

Du latin médiéval partialis [partie, partiel, elle], qui concerne une partie seulement d’un ensemble.

partum

Du latin partus, accouchement

parvi-, parvo-

Du latin parvus, a, um, petit ou peu, selon le contexte.

-pastie

Du latin pasta [-pastie], pâte – relatif aux aliments.

patell(o)-, -patellaire

Du latin patella [patell(o)-, -patellaire], petit plat ; en médecine, relatif à la rotule.

pater-

Du latin pater, patris [pater-], père, celui qui a eu un ou plusieurs enfants.

path(o)-, -pathe, -pathie

Du grec pathos [-pathie, -pathique, -pathe, patho-], souffrance, changement accidentel.

pauci-

Du latin pauci [pauci-], peu nombreux.

-pause

Du latin pausa, du grec pausis [-pause], suspension, arrêt, arrêt momentané.

pect(o)-, pectine

Du grec pêktos, pris en gelée ; se rapporte à la pectine présente dans les membranes des cellules végétales.

pector(o)-, pectoral

Du latin pectoralis, de pectus, -oris [pector(o)-, pectoral], poitrine, qui concerne la poitrine.

-pédèse

Du grec pêdâô, pêdân [-pédèse], bondir.

péd(i)-, -pède, -pédie

Du latin pes, pedis [pédi-, -pède, -pédie], pied.

péd(o)-, -pédie, -pédion

Du grec pais, paidos, paidion [péd(o)-, -pédie, -pédion], petit enfant.

-pée

Du grec poiein [-pée], faire

peirat(o)-

Du grec peiratos [peirat(o)-], fin, extrémité.

péli(o)-, péliose

Du grec peliosis, peliôma, lividité.

pellagre, -pellagreux

Du latin pellis, peau et du grec agra, chasse [pellagre, -pellagreux], relatif   à la pellagre, due à une carence en vitamine PP.

pelv(i)-, -pelvien

Du latin pelvis [pelv(i)-, -pelvien], synonyme de bassin.

-pénème, péname

Du noyau péname, caractéristique des pénicillines, avec 2 différences : une double liaison et l’absence de l’atome de soufre dans le cycle.

-pénie, -pénique

Du grec penia , pauvreté, insuffisance, en diminution.

penn(o)-, penne Du latin penna [penn(o)-, penne], plume et en particulier les plumes de l'aile.

pén(o)-, -pénien, -pénial

Du latin penis [pén(o)-, -pénien, pénial], pénis, queue des quadrupèdes. En anatomie : organe d’accouplement mâle.

penta, pent(o)-

Du grec pente [penta, pent(o)-], cinq.

-pepsie, -peptique

Du grec pepsis [-pepsie], digestion.

peptid(o)-

Du grec pepsis [peptide, peptidique], digestion ; composé naturel ou synthétique formé par l’union d’un nombre restreint d’acides aminés, unis par les liaisons peptidiques.

per-, par-

Du latin per [per-], à travers, de part en part, au moyen de. A noter que ce préfixe peut avoir de nombreux autres sens et en particulier celui de superlatif, c’est-à-dire qu’il renforce le sens de ce qui suit.

percreta

Du latin percresco, croître, pousser entièrement.

péri-

Du grec peri [péri-], autour de.

périné(o)-

Du grec perineos [périné(o)-, -périnéal], ensemble des parties molles comprises entre l’anus et les organes sexuels.

-périodique

Du latin periodus, du grec periodos [-périodique], circuit, espace de temps.

périphérie, ique

Du grec periphereia, à l’extérieur du centre.

péristalt(o)-

Du grec peristellein [péristalt(o)-, -péristaltique], -envelopper, relatif au péristaltisme.

péritoné(o)-

Du latin peritonaeum, du grec peritonaion [péritoné(o)-], ce qui est tendu autour, relatif au péritoine, membrane qui tapisse l’abdomen et les viscères abdominaux.

pernicieux, euse

Du latin perniciosus, de pernicies, destruction, se dit de ce qui cause du mal, qui représente un danger pour la santé.

péroné, péroné(o)-

Du grec peronê, cheville, le plus fin des deux os de la jambe, placé contre le tibia en position externe.

peste, pest(i)-

Du latin pestis, épidémie ; pest- (de pesticide) vient de l’anglais pest qui signifie insecte ou plante nuisibles.

pet, péter

Du latin peditum, gaz intestinal qui sort du fondement avec bruit ; du latin pedere, faire un pet.

-pète

Du latin scientifique petere, chercher à atteindre ; la force centripète est dirigée de la périphérie vers le centre.

pétéchie

De l’italien petecchia, peste, relatif à des petites taches rougeâtres qui se forment dans l’épaisseur de la peau et qui résultent de petites hémorragies.

pétreux, pétreuse

Du grec petrosus [pétreux, pétreuse], pierreux, qui se rapporte au rocher, l’une des parties constitutives de l’os temporal.

pétro-

Du grec petros [pétro-], pierre.

-pexie

Du grec pexis [-pexie], fixation.

phac(o)-

Du grec phakos [phac(o)-, -phakie], lentille et en ophtalmologie, le cristallin.

phag(o)-, -phage, -phagie, -phagique

Du grec phagos,  phagia, de phagein [phag(o)-, -phage, -phagie, -phagique], manger.

phagédén(o)-

Du grec phagêdaina [phagédén(o)-, -phagédénique], ulcère, cancer, chancre.

phalang(o)-

Du latin phalans, phalangis [phalang(o)-, -phalangie], relatif aux phalanges.

phall(o)-, phallus

Du grec phallos, [phall(o)-, phallus], représentation du membre viril.

pharmac(o)-

Du grec pharmakeia, de pharmakon [pharmac(o)-], remède.

pharyng(o)-

Du grec pharugx, pharuggos [pharyng(o)-], gorge, relatif au pharynx.

phase, -phasie

Du grec  phasis [phasie] : qui a de nombreux sens : parole, chacun des aspects successifs d’un phénomène.

-phémie

Du grec phêma, phêmatos [-phémie], parole.

-phène

Du grec phainein, apparaître.

phén(o)-, -phénol, phénique

Du grec phainein [phén(o)-, -phénol, -phénique], apparaître, briller ; en chimie, relatif au phénol, extrait des goudrons et de la houille.

phéo-

Du grec phaios [phéo-], brun, noir, foncé.

phér(o)-

Du grec phero [phér(o)-], porter, qui porte, syn. -fère.

phil(o)-, -phile, -philie

Du grec philos [phil(o)-, -phile, -philie], ami, qui aime.

phléb(o)-

Du grec phlebs, phlebos [phléb(o)-], veine.

phlegm(o)-, phlegmon

Du latin médiéval phlegmon, du grec phlegein [-phlegmon], inflammation, brûlure.

phobe, phob(o)-, -phobie

Du grec phobos [-phobe, -phobie], crainte.

phon(o)-, -phonie

Du grec phônê [phon(o)-, -phonie] : voix.

-phor(e), -phorie, -phorèse

Du grec phoreo, phorô, phorein [-phore, -phorie, -phorèse], porter, avoir en soi.

-phose

Du grec phoôs ou pôs [-phose], comme, à la façon de.

phosph(o)-

Du grec phôs, phôsphoros [phosph(o)-, phosphate, phosphato-], lumière, lumineux : relatif au phosphore ou à ses sels, notamment les phosphates.

photo-

Du grec phôs, phôtos [photo-], lumière.

phrén(o)-

Du grec phrên [-phrène, -phrénie, phrén(o)-] esprit ou relatif au diaphragme.

-phtal, -phtol

Suffixes utilisés en chimie organique [-phtal, -phtol avec fonction alcool], dérivés du grec naphta, d’origine orientale.

phtaléine

Nom générique des composés formés par condensation d’une molécule d’anhydre phtalique sur deux molécules d’un phénol, avec élimination d’une molécule d’eau.

phtiri(o)-, Phtirius

du latin phtiriasis, du grec phtheir, pou.

phtisi(o)-, -phtisie

Du latin (et du grec) phthisis [phtisi(o)-, -phtisie], dépérissement ; le mot phtisie désignait autrefois la tuberculose.

phylaxie, phylactique

Du grec phulaxis [phylaxie, phylactique], protection.

phyll(o)-, -phylle

Du grec phullon [phyll(o)-, -phylle], feuille.

-physe

Du grec phusis [-physe], production, croissance, saillie, structure organique.

-physème

Du grec phusêma [-physème], souffle, phusaô, souffler.

physic(o)-

Du latin physicus, du grec phusikos [physic(o)-, -physique], étude des propriétés générales des corps et des lois qui les régissent.

physio-

Du grec phusis [physio-], nature, ce qui est naturel (au départ, phusis désignait la croissance, la naissance).

phyt(o)-, -phyte

Du grec phuton, phuein [-phyte, phyt(o)-], plante, végétal, mais aussi bourgeon, excroissance, « végétation », croûte.

pico- De l'italien piccolo, petit ; placé devant le nom d'une unité de mesure, ce préfixe le divise par un billion, soit par 10^12.

pied

Du latin pes, pedis [pédi-, -pède, -pédie], pied.

piés(o)-, -pièse, -piésie, -pisie

Du grec piezo [-pièse, -piésie, -pisie], écraser, presser.

pigment, pigmentaire

Du latin pigmentum, épice, relatif à une substance produite par un organisme ou un organe et qui lui donne da coloration.

pil(o)-, pileux

Du latin pilosus [pil(o)-, pileux], poilu ou en rapport avec l’aspect de poils ; du grec pilos, feutre, ensemble de très fins poils.

piné(o)-, -pinéal

Du latin pinea [piné(o)-, -pinéal], pomme de pin, relatif à l’hypophyse.

pinta, pintoïde

De l'espagnol pinta, tache ; dans le cas de la maladie pinta : taches de dépigmentation.

pituit-

Du latin pituita [pituit-], mucosité, glaire, sécrétion.

pityr(o)-

Du grec pituriasis, de pituron [pityr(o)-], son de blé.

placent(a)-, -placentaire

Mot latin signifiant « galette », relatif à l’organe qui relie l’embryon à l’utérus maternel.

plancton

De l’allemand Plankton, du grec plagkton, de plagktos, errant.

-planie

De plan, disposition générale d’un ouvrage.

plantation

Du latin plantatio, action, manière de planter.

-plaquettaire, plaquette

Du néerlandais plaken [-plaquettaire] rapiécer, relatif aux plaquettes, éléments figurés qui interviennent dans la coagulation.

-plasie

Du grec plasis,  plassein [-plasie], action de façonner, modeler.

plasm(o)-, -plasme

Du grec plasma [plasm(o)-,  -plasme, -plasmique], ouvrage façonné. En biologie : se rapporte au liquide sanguin ou intracellulaire.

plast(o)-, -plaste, -plastie

De -plastie, du grec plassein [-plaste, -plastie], façonner ou intervention modifiant les formes ou les rapports des organes ; en cytologie, un plaste est un organite de la cellule.

platin(o)-, -platinaire

Du mot plat [platin(o)-, -platinaire], support plat ; en médecine, relatif à la partie plate et ovale de l’étrier.

platy-

Du grec platus [platy-], large et plat

-plaxie

Du grec pletto qui a donné plaxen [-plaxie], frapper, être estropié ou paralysé.

-plégie

Du grec plêssein [-plégie], frapper - en médecine : choc, paralysie.

pléio-, pléisto-, pléo-, plio-

Du grec pleiôn [pléio-, pléisto-, pléo-, plio-], plus, nombreux, très nombreux.

pléthysm(o)-

Du grec plêthusmos [pléthysm(o)-], multiplication, accroissement.

pleur(o)-, -pleure, -pleural

Du grec pleuron, pleuritis  [pleur(o)-, -pleural], côté, relatif à la plèvre ou à un feuillet.

plex(o)-, -plexie

Du grec plêssein [-plégie], frapper - en médecine : choc, paralysie.

plexus

Du latin plexum, de plectere [plexus], entrelacer, relatif à un réseau de vaisseaux sanguins ou de nerfs anastomosés.

-plicature, plication

Du latin plicare [-plicature], plier.

-ploon

Du grec ploos, plous [ploon], navigation, ce qui flotte.

pluri-

Du latin plures [pluri-], plusieurs.

-pnée

Du grec pnein [-pnée], respirer.

pneumat(o)-

Du grec pneuma, pneumatos [pneumat(o)-], souffle – relatif à l’air ou aux gaz.

pneum(o)-

Du grec pneumôn [pneum(o)-], poumon. Syn. pulm(o)-.

pod(o)-, -pode, -podie

Du grec pous, podos [pod(o)-, -pode, -podie], pied.

pœcil(o)-,  poïkil(o)-

Du grec poîkilos [pœcil(o)-,  poïkil(o)-], différent.

poids

Du latin pensum, chose pesée, le « d » étant ajouté par fausse étymologie d’après le latin pondus.

-poïèse, -poïétique

Du grec poiein [-poïèse, -poïétique], faire, fabriquer.

poïkil(o)-, pœcil(o)-

Du grec poîkilos [pœcil(o)-,  poïkil(o)-], différent.

poison

Du latin potio, potionis [-poison], breuvage.

-polaire, -polarité

Du latin polus, du grec polos [-polaire, -polarité], tourner.

polio-

Du grec polios [polio-], gris, en rapport avec la substance grise du tissu nerveux.

pollaki-

Du préfixe grec pollakis [pollaki-], fréquent, souvent.

poly-

Du grec polus [poly-], nombreux, plusieurs.

polyplo-

D’après diplo-, double, polyplo- signifie plusieurs (en trop).

pommade

De l’italien pomata, composition médicamenteuse molle utilisée pour un traitement externe.

pompe

Mot néerlandais, avec le sens de machine permettant d’aspirer ou de refouler un liquide, d’origine inconnue, peut-être du rad. latin pupp-, sucer, téter.

-pompique

Du grec pompê [-pompique], renvoi.

ponction, ponctionner

Du latin punctio [ponction, ponctionner], prélèvement d’un liquide organique à l’aide d’une seringue ou d’une aiguille spéciale.

ponctué, ponctuer

Du latin médiéval punctuare, de punctum [ponctué, ponctuer], point, marqué (ou marquer) de points.

pondér(o)-

Du latin ponderalis, relatif au poids, de ponderare, peser.

-ponie

Du grec poneo, ponô [-ponie], peiner, souffrir.

-pontique

Du latin pons, pontis [-pontique], relatif à un pont, qui relie deux rives.

poplité

Du latin poples, poplitis [poplité], jarret : relatif au jarret ou à la face postérieure du genou.

pore, por(o)-, -porose

Du latin porus, du grec pôros [-porose, -porosité], passage ; la racine grecque pôros signifie aussi pierre poreuse et s’applique, en médecine,  à un cal, un calus, un calcul.

porphir(o)-, porphyr(o)-

De l’italien porfiro, du latin porphyrites, du grec porphuritês [porphir(o)-, porphyr(o)-], pierre pourprée, relatif aux dérivés de la porphine.

porte, -portal

Du latin porta [porte, -portal], qui amène le sang de l’appareil digestif vers le foie, concerne aussi le système sanguin (porte) entre hypothalamus et hypophyse.

-posie

Du grec posis [-posie], boire.

-positif

Du latin positivus [-positif], certain.

position

Du latin positio, de ponere, poser, manière dont se tient ou est posée une personne, une chose.

poso-

Du grec posos [poso-], combien.

post-

Du latin post, après, dans le temps et dans l’espace.

postér(o)-

Du latin posterior, posterus [postér(o)-], qui vient après, signifie aussi en arrière, derrière.

posth(o)-

Du grec posthia [posth(o)-], prépuce, peau qui recouvre le gland, extrémité du pénis.

post partum

Du latin post, après, dans le temps et dans l’espace et de partum, accouchement.

potasse

Du néerlandais potas, potasch, correspondant à l'allemand Potasch, littéralement "cendre de pot" (pot correspondait au français pot et Asch à l'allemand cendre), qui désignait l'alcali fixe par opposition à l'alcali volatil. C'est le chimiste anglais H. DAVY qui, en 1807 a formé le mot potassium (avec le suffixe -ium désignant les métaux) pour nommer ce métal alcalin mou extrait de la potasse. Voir aussi la page "kali-" : De l’arabe quali [kali-], soude ; se rapporte en fait au potassium (symbole K).

potent(o)-

Du latin médiéval potentialis et potens [-potentiel, -potence, -potent], puissant, capacité d’action.

poto-

Du grec potos [poto-], boisson.

poumon, pulm(o)-

Du latin pulmo, pulmonis [pulm(o)-], poumon (syn. pneum(o)-)

pourrir, putr(ide)

Du latin putris, putrire [putr(ide], pourri, pourrir.

pox

Mot anglais désignant une pustule cutanée, altération du moyen anglais pocks, pluriel de poke, pokke ; le cowpox, maladie de la vache qui se traduisait par des pustules sur les pis, transmis à l’homme, l’immunisait contre le smallpox ou variole ou petite vérole.

pract(o)-

Du grec practôr, practoros [pract(o)-], qui perçoit, dans le sens perception sensorielle.

prævia

Du latin præ, en face de et via, chemin. Qualifie ce qui est situé sur le passage normalement emprunté par le fœtus lors de l’accouchement.

-pragie

Du grec pragos, pragma [-pragie], événement, occupation.

-prandial

Du latin prandium [-prandial], repas.

praticien

Du bas latin practicus [praticien], personne qui exerce la médecine ou l’une des nombreuses spécialités des soins paramédicaux.

-praxie

Du grec praxis [-praxie], action.

pré-

Du latin prae [pré-], avant, devant.

précipité

Du latin praecipitare, de praeceps, tomber en avant ; en biologie : transformer un composé dissous en particules solides.

précoce

Du latin praecox [précoce], relatif à toute chose qui se produit avant le moment où on l’attendait.

-préputial

Du latin praeputium [-préputial], prépuce, repli de peau qui recouvre le gland.

presby-

Du grec presbus [presby-], vieux.

-presseur, -pressine, -pressure

Du latin pressare [-presseur, -pressine, -pressure], presser.

primi-, primo-

Du latin primus [primi-, primo-], premier.

-prive

Du latin privare [-prive], priver de quelque chose, ôter.

pro-

Du grec pro [pro-], préfixe qui peut signifier : devant, avant, mais aussi favorable à, pour, à la place de.

proct(o)-

Du grec prôktos [proct(o)-], anus.

-prolifératif

Dérivé du latin proles [-prolifératif], progéniture, descendance, postérité.

pronateur, pronation

Dérivé du radical du supin pronatum, du bas latin pronare, incliner en avant, faire pencher, dérivé de pronus, penché en avant, lui-même dérivé de pro-, pour, en avant.

pros(o)-

Du grec pros [pros(o)-], qui s’adapte à, qui va avec.

prosop(o)-, -prosopie

Du grec prosôpon [prosop(o)-, -prosopie], visage.

prostat(o)-

Du grec prostatês [prostat(o)-], qui se tient en avant - relatif à la prostate, corps glanduleux propre au sexe masculin et qui entoure le col vésical et une partie de l’urètre.

-protection

Du latin protegere, protectio [-protection], couvrir, mettre à l’abri.

protéin(o)-, protéo-

Du grec tardif prôteios, signifiant "qui occupe le premier rang" ou "de première qualité", lui-même dérivé de protos, premier, relatif aux protides ou aux protéines, composées essentiellement de C, H, O et N.

proton

Mot anglais, du grec prôton, de prôtos, premier ; désigne le noyau de l’atome d’hydrogène, corpuscule chargé positivement.

proximal

Du latin proximus [proximal, proximité], proche, portion d’un appendice le plus proche du point d’attache.

prurit

Ce mot est apparu dans la langue française vers 1271 et est emprunté au latin pruritus, "démangeaison", lui-même dérivé de prurire, "être échauffé" ou "en chaleur", "démanger" ou, au sens moral, "brûler de". Introduit dans le langage médical, le prurit désigne une démangeaison irritante et, bien plus rarement, un désir obsédant.

prurigo

C'est le mot latin prurigo qui a été utilisé par la terminologie médicale dès 1810, lui aussi emprunté au latin pruritus, "démangeaison", lui-même dérivé de prurire. A noter que le verbe français pruire existait mais a disparu aujourd'hui de notre vocabulaire. Le mot prurigo désigne une dermatose caractérisée par un prurit violent. Quant à l'adjectif prurigineux, il existe dès la fin du XIVe siècle et est dérivé du latin pruriginosus, "qui est responsable de démangeaisons".

psathyr(o)-

Du grec psathyros [psathyr(o)-], fragile, cassant, friable.

pseudo-

Du grec pseudês [pseudo-], faux, menteur, mensonger.

psil(o)-

Du grec psilos [psil(o)-], dénudé.

psor(o)-, psore, psorique

Du latin psora, du grec psôra [psor(o)-, psore, psorique], gale.

psych(o)-

Du grec  psukhê [psych-, psych(o)-, -psychie], anc. souffle, auj. esprit, âme. 

psychro-

Du grec psukhros [psychro-], froid.

ptér(o)-

Du grec pteron [ptér(o)-, -ptère, -ptérine], aile.

-ptôse

Du grec ptôsis [-ptôse], chute (des organes, due au relâchement des muscles ou des ligaments).

ptyal(o)-, -ptysie

Du grec ptuein [-ptysie], cracher.

pubert(o)-, puberté

Du latin pubertas [pubert(o)-, puberté], période de la vie humaine marquée par le début d’activité des glandes reproductrices et l’apparition des caractères sexuels secondaires.

pub(o)-

Du latin pubes [pub(o)-], poil et, par extension, pubis, os pubien, région pubienne.

puerpér(o)-, -puerpéral

Du latin puerpera [puerpér(o)-, -puerpéral], accouchée, de puer, enfant et de parere, accoucher.

pulm(o)-

Du latin pulmo, pulmonis [pulm(o)-], poumon (Syn. pneum(o)-).

pulp(o)-

Du latin pulpa [pulpe, pulp(o)-], partie molle d’un organe.

pulsation, pulsatile

Du latin pulsatio [pulsation, pulsatile], d’abord battement douloureux, puis battement du cœur ou des artères.

-pulsion

Du latin pulsus [pulsion], poussé en avant.

punct(o)-

Du latin punctum, punctura [punct(o)-, -puncture], point, piqûre.

-punition

Du latin punire, punitio [-punition], infliger une peine pour expier une faute.

pupill(o)-, pupille, pupillaire

Du latin pupila [pupill(o)-, pupille, pupillaire], cercle limitant le cône des rayons lumineux qui traversent un instrument d’optique ou qui pénètrent dan l’œil.

pur, pureté

Du latin purus, puritas [pur, pureté], se dit d'une chose qui n'a subi aucun mélange avec une autre, qui ne contient rien d'étranger.

-purine, -purique

De l’allemand Purin [-purine, -purique], base organique bicyclique d’où dérivent les bases puriques.

purpura

Du latin purpura, pourpre, relatif à des éruptions de taches rougeâtres sur la peau.

purulent, purulence

Du latin purulentus [purulent, purulence], qui contient ou produit du pus, de pus, puris, pus.

pus, pustule

Du latin pus, puris, liquide jaunâtre qui se forme aux points d’infection d’un organisme, et de pustula, petite saillie de la peau contenant du pus.

putr(ide), pourri

Du latin putris, putrire [putr(ide], pourri, pourrir.

pycn(o)-

Du grec puknon [pycn(o)-], épais, fréquent, fortement, sagement.

pyél(o)-

Du grec puelos [pyél(o)-], bassin, et plus particulièrement le bassinet, cavité centrale du rein.

pyg(o)-, -pyge, -pygie

Du grec pugê [pyg(o)-, -pyge, -pygie], fesse.

pylor(o)-, -pylorique

Du grec pulôros [pylor(o)-, -pylorique], qui garde la porte ; orifice de sortie de l’estomac.

py(o)-

Du grec puon [-pyo], relatif au pus.

pyr(o)-, pyrét(o)-, pyrex, -pyrine

Du grec pur [pyro, pyréto, pyrex], chaleur, feu.