Retour à la page d'accueil  S - TERMINOLOGIE MEDICALE - S  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 8-02-2018

Septic(o)-     Du grec sêpsis [septic(o)-, -sepsie], infection, du latin impérial septicus, qui putréfie. Depuis Pasteur, l'adjectif "septique" qualifie ce qui produit l'infection (microbe septique) puis ce qui présente une infection d'origine microbienne (plaie septique).


Septicémie - Septicémie à bacilles Gram négatif - Septicémie à bacilles Gram positif - Septicémie à germes anaérobies - Septicémie à gonocoque - Septicémie à pneumocoque - Septicémie à staphylocoque - Septicémie à streptocoque - Septicémie bactérienne - Septicémie cryptogénétique - Septicémie gangréneuse - Septicémie péritonéo-intestinale - Septicémie puerpérale - Septicémique - Septicité - Septicopyohémie - Septifère - Septique - Septomètre -

Septicémie   Septicémie puerpérale   Septicémie gangréneuse   Septicémie péritonéo-intestinale   Septicémie cryptogénétique   Septicémie bactérienne   Septicémie à streptocoque   Septicémie à staphylocoque   Septicémie à pneumocoque   Septicémie à bacilles Gram négatif   Septicémie à bacilles Gram positif   Septicémie à gonocoque   Septicémie à germes anaérobies   Septicémique
Médecine biologique, pharmacologie  -  [Angl. : Septicemia, septicaemia, Puerperal septicemia, Gangrenous septicemia, Peritoneointestinal septicemia, Cryptogenic septicemia, Bacterial septicemia, Streptococcal septicemia, Staphylococcal septicemia, Pneumococcal septicemia, Gram-negative septicaemia, Gram-positive septicaemia, Gonococcal septicemia, Septicaemia with anaerobic germs, Septicemic]   N. f. 
* septico : du grec sêpsis [septic(o)-, -sepsie], infection ; * émie : du grec haima, [-émie, héma-, hémat(o)-, hémo-] : relatif au sang. 
    La septicémie est un état infectieux généralisé et donc grave, dû à des décharges massives de germes dans le sang. Il en résulte une dissémination par voie sanguine, donc vers tous les organes du corps, de ces germes pathogènes (= responsables de maladies). Au départ, il y a généralement un ou plusieurs foyers infectieux primitifs purulents, c'est-à-dire provenant le plus souvent de bactéries (septicémie bactérienne) appartenant aux staphylocoques ou aux streptocoques, mais aussi aux salmonelles, entre autres.
    Les bactéries passent dans la circulation générale (sanguine et lymphatique) qui les transporte rapidement dans tout le corps. On distingue plusieurs formes de septicémies, en fonction de la localisation du foyer primitif.

* La septicémie puerpérale
(du latin puerpera [puerpér(o)-, -puerpéral], accouchée, de puer, enfant et de parere, accoucher) est la conséquence d'une infection de l'appareil génital, en particulier de l'utérus, après un accouchement.
* La septicémie gangréneuse est un risque majeur après une gangrène (nécrose des tissus suite à une interruption de la circulation sanguine).
* La septicémie péritonéo-intestinale est une forme assez fréquente, qui résulte souvent d'une hernie étranglée, avec passage des germes intestinaux dans le sang, notamment Escherichia coli.
* La septicémie cryptogénétique
(du grec kruptos [crypt(o)-], caché et du latin et du grec genesis [-gène, -genèse, génique], naissance, formation, qui engendre) désigne une septicémie qui n'a pas de cause bien définissable.

    On qualifie également les différentes septicémies en fonction des germes responsables. Quelques exemples :
septicémie à streptocoque ou à staphylocoque, septicémie à pneumocoque, septicémie à bacilles Gram négatif, à bacilles Gram positif, à gonocoques, à germes anaérobies etc.
    Le traitement des septicémies doit être très rapide et efficace : isolement du germe responsable par hémoculture, antibiogramme puis antibiothérapie prolongée par voie veineuse en milieu hospitalier. 
    Adj. : septicémique : relatif à une septicémie (une affection septicémique). 
E. coli     Schéma d'un antibiogramme       Haut de page

Septicopyohémie
Médecine biologique, pharmacologie  -  [Angl. : Septicopyemia, septicopyaemia]   N. f. 
* septico : du grec sêpsis [septic(o)-, -sepsie], infection ; * pyo : du grec puon [-pyo], relatif au pus ; * hémie : du grec haima, [-émie, héma-, hémat(o)-, hémo-] : relatif au sang. 
    La septicopyohémie (syn. : pyohémie, pyémie) est la présence tout à fait anormale de pus dans le sang. Comme son synonyme l'indique, elle résulte d'une septicémie qui s'est développée dans le corps à partir de microbes pyogènes, généralement des bactéries, et qui provoque le développement de foyers purulents multiples.
    La cause est fréquemment une thrombophlébite : c'est une inflammation des petits vaisseaux sanguins qui sont au contact d'un foyer infectieux. Un ou plusieurs caillots septiques peuvent alors se former. Les germes migrent dans le foie et les poumons où ils forment des foyers secondaires.
    Le traitement doit être très rapide et efficace : isolement du germe responsable par hémoculture, antibiothérapie prolongée par voie veineuse en milieu hospitalier.     Haut de page

Septicité   Septifère   Septique   Septomètre
Médecine biologique, pharmacologie  -  [Angl. : Septicity, Septiferous, Septic, Septometer]   N. f. 
* septico : du grec sêpsis [septic(o)-, -sepsie], infection ; * ité : du suffixe -(e)té, -(i)té qui transforme un adjectif en substantif ; * fère : du latin ferre [-fère], du grec phero, porter ; a pris aussi le sens de transporter, conduire ; * mètre : du grec metron, [-mètre, métr(ie)], mesure. 
    La septicité est le caractère infectieux d'une maladie. On parle de la septicité d'une blessure.
* Septifère
: adj. : qui transmet ou qui transporte des matières septiques.
* Septique
: cet adjectif caractérise tout ce qui est contaminé par des germes ou provoqué par des germes pathogènes. Ex. : instruments septiques, complications septiques. Il s'oppose à l'adjectif "aseptique", indemne de tout germe.
* Septomètre
: instrument qui permet de mesurer la septicité de l'air et/ou le nombre de microorganismes qu'il contient.     Haut de page