Retour à la page d'accueil  S - TERMINOLOGIE MEDICALE - S  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 18-07-2018

Span(o-), Spani(o)-     Du grec spanios [spani(o)-], rare. Cette racine "spani(o)-" est peu utilisée et les composés sont relativement rares en médecine, où on lui a préféré souvent les préfixes "hypo-", "oligo-", par exemple.


Spanandrie - Spanioménorrhée - Spanopnée -

Spanandrie
Biologie  - 
[Angl. : Spanandria]   N. f.  * spano : du grec spanios [spani(o)-], rare ; * andrie : du grec anêr, andros [andr(o)-, -andrie], homme, mâle. 
    Ce mot a été créé vers 1900 et désigne la rareté des mâles dans certaines espèces animales qui ont une reproduction partiellement ou totalement parthénogénétique, comme certains crustacés des eaux saumâtres, les pucerons ... Rappel sur la parthénogenèse
(du grec parthenos, vierge) : c'est une reproduction sexuée uniparentale.
    L'ovule se développe sans qu'il y ait eu fécondation par un spermatozoïde. La parthénogenèse donne naissance à des individus haploïdes (comme les mâles des abeilles par exemple), ou à des individus diploïdes (pucerons) si la méiose reste inachevée.       Haut de page

Spanioménorrhée
Gynécologie obstétrique, endocrinologie et métabolismes, pharmacologie  -  [Angl. : Spaniomenorrhea]   N. f.  * spano : du grec spanios [spani(o)-], rare ; * méno : du grec mên [méno-], mois, relatif aux menstruations ou règles ; * -rrhée : du grec rhein [rrhée, rrhénie, -rroïde], couler. 
    On parle de spanioménorrhée quand les règles sont anormalement espacées. Les cycles menstruels (du 1er jour des règles au 1er jour des règles suivantes) ont une durée habituellement comprise entre 21 et 45 jours, avec une moyenne de 28 jours. Une spanioménorrhée se caractérise par des cycles espacée d'une durée supérieure à 6 - 8 semaines. Il n'est pas rare qu'elle évolue vers une aménorrhée, c'est-à-dire à une absence totale des règles.
    Les causes de la spanioménorrhée sont nombreuses :
* grossesse avec persistance de saignements,
* dérèglement hormonal, notamment hypersécrétion de prolactine,
* syndrome des ovaires polykystiques,
* maladies touchant les glandes hormonales réglant les hormones sexuelles (hypophyse et hypothalamus), entre autres.       Haut de page

Spanopnée
Physiologie de la respiration  -  [Angl. : Spanopnea]   N. f.  * spano : du grec spanios [spani(o)-], rare ; * pnée : du grec pnein [-pnée], respirer. 
    La spanopnée est l'allongement anormal du rythme ventilatoire (durée du cycle inspiration - expiration), avec une gêne respiratoire ou dyspnée qui s'installe progressivement.        Haut de page