Retour à la page d'accueil  S - TERMINOLOGIE MEDICALE - S  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 18-07-2018

Splén(o)-     Du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate. La racine "splén(o)-" a également pour origine le latin splen qui désigne aussi la rate.


Rate - Splénalgie - Splénification - Splénique - Splénisation - Splénocontraction - Splénocytome - Splénodynie - Splénogranulomatose - Splénographie - Splénome - Splénomégalie - Splénopathie - Splénopneumonie - Splénopneumonique  

Rate   Splénique
Anatomie, hématologie, allergologie immunologie  - 
[Angl. : Spleen, Splenic]   N. f.  du latin médiéval rata, lui-même d’origine incertaine ; en raison d’une certaine ressemblance que la rate présente avec un rayon de miel, son enveloppe se prolongeant à l’intérieur de l’organe sous forme de cloisons, on a proposé de faire du mot un emprunt du néerlandais râte, rayon de miel, par analogie de forme. 
    La rate est située dans l'angle supérieur gauche de l'abdomen, entre l'estomac, le diaphragme et les côtes. Avant la naissance, son rôle essentiel est de produire une partie des cellules sanguines, notamment globules rouges, plaquettes et polynucléaires neutrophiles, à partir de cellules myéloïdes, comme dans la moelle osseuse. Après la naissance, elle intervient de façon déterminante dans les défenses immunitaires, agissant comme un ganglion lymphatique, avec production de lymphocytes, d'anticorps et de phagocytes.
    Sa particularité est d'être en communication permanente avec la circulation sanguine et donc avec les antigènes circulants. Par ailleurs, elle continue à jouer un rôle dans la maturation des hématies (globules rouges) mais aussi dans l'élimination de leurs composants ou des hématies anormales. Elle a donc une fonction très importante dans la surveillance de la qualité de nos globules rouges. Irriguée par l'artère et la veine spléniques
(du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate) c'est une masse spongieuse d'environ 200 grammes d'où partent des vaisseaux lymphatiques. La rate est essentiellement composée de deux sortes de tissus : la pulpe rouge qui est du tissu vasculaire et la pulpe blanche essentiellement formée de tissu lymphoïde. Adj. splénique : qui se rapporte à la rate.      Haut de page

Splénalgie   Splénodynie
Gastroentérologie, algologie
  - 
[Angl. : Splenalgia, Splenodynia]   N. f.  * spléno : du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate ; * algie : du grec algos [algo-, -algie, -algique], douleur.  
    La splénalgie désigne une douleur ressentie au niveau de la rate, quelles qu'en soient les causes et les manifestations. L'une des douleurs les plus "habituelles" est le point de côté, ressenti lors d'une splénocontraction ou d'une crampe des muscles du diaphragme qui peuvent apparaître pendant un effort physique important.
    Syn. :
splénodynie (du grec odunê [-odynie], douleur).  Localisation et structure de la rate      Haut de page

Splénisation   Splénification   Splénopneumonie   Splénopneumonique
Pneumologie
  - 
[Angl. : Splenization, Splenification, Splenopneumonia, Splenopneumonic]   N. f.  * spléno : du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate ; * isation : du latin atio, ationis [-isation], suffixe nominal, qui transforme une racine en nom ; * pneumo : du grec pneumôn [pneum(o)-], poumon. Syn. pulm(o)-. 
    Au cours d'une pneumopathie aigüe, comme la tuberculose, le parenchyme pulmonaire peut subir une splénisation, c'est-à-dire une altération qui se développe au pourtour du foyer en voie de caséification, notamment au contact des blocs bronchopneumoniques, et qui s'étend progressivement aux tissus environnants.
    Cette splénopneumonie (ou spléno-pneumonie) dont le mode d'extension, appelé splénopneumonique, possède plusieurs caractères importants dont le premier est sa tendance à une diffusion illimitée. Alvéoles, canaux et bronchioles sont envahis et les bactéries s'y multiplient sans frein. Syn. : splénification      Haut de page

Splénocontraction
Physiologie, hématologie
  - 
[Angl. : Splenocontraction]   N. f.  * spléno : du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate ; * contraction : du latin contractus, de contrahere [-contraction], resserrer. 
    C'est la contraction de la rate. Cet organe est situé dans l'hypocondre gauche, derrière l'estomac et possède des récepteurs alpha-1 qui réagissent au système nerveux autonome. Chez le fœtus, la rate joue un rôle important dans l'érythropoïèse (fabrication des globules rouges).
    Par la suite, cette fonction s'arrête, mais la rate garde d'autres fonctions importantes : stockage de nombreux globules rouges et destruction de ceux qui sont anormaux. Au cours d'un effort musculaire important et prolongé, un point de côté apparaît. Selon qu'il est localisé à droite ou à gauche, il pourrait être dû à une douleur du diaphragme (muscle particulièrement sollicité par la respiration qui accumulerait de l'acide lactique responsable de crampes), ou au foie qui ne serait plus suffisamment irrigué, l'essentiel du sang allant dans les muscles.
    Enfin, si le point de côté est situé très à gauche, il s'agit vraisemblablement d'une splénocontraction, qui aurait pour but de libérer dans la circulation sanguine, un maximum de globules rouges présents dans la rate, favorisant ainsi l'oxygénation des muscles.       Haut de page

Splénocytome   Splénome
Chirurgie digestive, oncologie  -  [Angl. : Splenoma]   N. m.  * spléno : du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate ; * cyto : du grec kutos [cyt(o)-, -cyte, -cytie, -cytaire], cellule ; * ome : du grec -ôma, [-ome, -oma], maladie, corps, tumeur, tuméfaction. 
    On appelle splénocytome ou plus simplement splénome, toute tumeur maligne qui se forme dans la rate. Ces tumeurs se développent aux dépens du tissu hématopoïétique de la rate (le tissu qui intervient dans la régulation du nombre des cellules sanguines)      Haut de page

Splénogranulomatose
Génétique, hématologie
  - 
[Angl. : Splenogranulomatosis (siderotica)]   N. f.  * spléno : du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate ; * granulo : du latin granulum, [granulo-], petit grain ; * ome : du grec -ôma, [-ome, -oma], maladie, corps, tumeur, tuméfaction ; * ose : du grec -ôsis [-ose], suffixe désignant des maladies non inflammatoires ou/et des états chroniques. 
    La splénogranulomatose dite sidérosique, ou maladie de GANDY-GAMNA, est une atteinte de la rate qui se traduit par une hypertrophie (splénomégalie) fibreuse et congestive, que l'on observe dans certaines pathologies, comme la drépanocytose et l'hémochromatose.
    Elle se traduit par la présence, dans le parenchyme de la rate, de nodules sclérosés dans lesquels se trouve une quantité importante de pigments ferrugineux. Ces nodules sont en plus entourés d'une zone hémorragique.       Haut de page

Splénographie
Imagerie médicale et interventionnelle
  - 
[Angl. : Splenography]   N. f.  * spléno : du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate ; * graphie : du grec graphein [-graphe, -graphie, -graphique, graph(o)-], écrire. 
    La splénographie est un examen radiologique (utilisant les RX) de la rate, après injection d'un produit de contraste qui s'accumule dans l'organe. Mais les examens les plus pratiqués sont l'échographie et, dans une moindre mesure, le scanner et la scintigraphie. À noter que la ponction et la biopsie ne sont réalisées qu'exceptionnellement sur la rate, qui est un organe trop fragile.      Haut de page

Splénomégalie
Imagerie médicale et interventionnelle
  - 
[Angl. : Splenomegaly]   N. f.  * spléno : du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate ; * mégalie : du grec megalê [mégalo-, mégalie], grand. 
    La splénomégalie est l'hypertrophie (taille anormalement grande) de la rate. Cette pathologie peut avoir plusieurs causes. La splénomégalie myéloïde est une forme de cancer (syndrome myéloprolifératif) dans laquelle des cellules souches hématopoïétiques se multiplient.
    C'est la maladie de Vaquez qui se caractérise, entre autres, par une anémie parfois sévère, une polyglobulie affectant toutes les lignées, une hypertension portale, une hyperthermie etc. Les traitements de la splénomégalie myéloïde sont encore hésitants : chimiothérapie, interférons, splénectomie (ablation de la rate). La splénomégalie peut également être due à une infection virale ou bactérienne (VIH, paludisme, MNI ou mononucléose infectieuse), mais aussi à une surcharge lipidique,  à une maladie génétique.       Haut de page

Splénopathie
Gastroentérologie
  - 
[Angl. : Splenopathy]   N. f.  * spléno : du grec splên [splén(o)-, -splénie, -splénique], rate ; * pathie : du grec pathos [-pathie, -pathique, -pathe, patho-], souffrance, changement accidentel. 
    Terme générique désignant toutes les affections de la rate. Une splénopathie peut désigner aussi bien un point de côté, résultant d'une splénocontraction, que la présence d'une tumeur dans la rate.      Haut de page