Retour à la page d'accueil  S - TERMINOLOGIE MEDICALE - S  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 18-07-2018

Spondyl(o)-     Du latin spondylus : vertèbre, ou du grec spondulos : ancien nom des vertèbres. Spondyle était en anatomie, le nom des vertèbres (début du XIVe s). Il a aussi désigné le tibia, principal os de la jambe (1596), un mollusque lamellibranche des mers chaudes, une plante ombellifère des lieux humides (écrit spondile), un insecte coléoptère dont la larve creuse des galeries dans le bois mort.


Spondylalgie - Spondylarthrite - Spondylarthrite ankylosante - Spondylarthropathie - Spondylarthrose - Spondylite - Spondylodèse - Spondylodidyme - Spondylodidymie - Spondylodiscite - Spondylodynie - SpondylolisthésisSpondylolyse - Spondylomalacie - Spondylopathie - Spondyloptôse - Spondyloschisis - Spondylose - Spondylothérapie - Spondylotomie  

Spondylalgie   Spondylodynie
Rhumatologie, algologie
  - 
[Angl. : Spondylalgia, Spondylodynia]   N. f.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * algie : du grec algos [algo-, -algie, -algique], douleur.
    Toute douleur ressentie au niveau des vertèbres, quelle qu'en soit l'intensité et l'origine. Les causes de spondylalgie sont nombreuses : entre autres l'arthrite et l'arthrose, la présence d'ostéophytes aussi appelés "becs de perroquets", une tumeur etc. 

    Syn. spondylodynie (du grec odunê [-odynie], douleur).      Haut de page

Spondylarthrite   Spondylarthrite ankylosante   Spondylose
Rhumatologie, algologie
  - 
[Angl. : Spondylarthritis, AS, Ankylosing spondylarthritis, ankylosing spondylitis, Spondylosis]   N. f.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * arthro : du grec arthron [arthr(o), arthrie], articulation ; * ite : du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire ; * ose : du grec -ôsis [-ose], suffixe désignant des maladies non inflammatoires ou/et des états chroniques.  
    La spondylarthrite est un rhumatisme inflammatoire,  pathologie qui affecte la colonne vertébrale ainsi que les articulations sacro-iliaques.  Plus connue sous le nom de spondylarthrite ankylosante,  ou SA, c'est une maladie polygénique (due à plusieurs gènes mais aussi aux facteurs environnementaux) qui touche une population relativement jeune : entre 15 et 50 ans.
    Toute la colonne vertébrale et les articulations du bassin deviennent douloureuses. Il n'y a pas de repos nocturne. À la longue, la colonne vertébrale se voûte avec projection de la tête vers l'avant. Les autres articulations sont également touchées (surtout les hanches, les pieds) et doivent parfois être remplacées par des prothèses.
    Syn. :
spondylose. Il existe une Association Contre la Spondylarthrite Ankylosante et ses Conséquences (ACSAC) qui a un site Internet.  

    Il y a plus de 300 000 personnes atteintes de SA en France, 2,5 hommes pour une femme. Le gène HLA-B27 est pré
sent chez une majorité de malades. Les douleurs touchent d'abord le bassin et les vertèbres lombaires, avec irradiations dans les fesses et les cuisses. Puis, la colonne entière et toutes les articulations des membres sont touchées.
    À ces arthralgies s'ajoutent souvent une uvéite grave pouvant altérer sérieusement la vision, une urétrite et/ou une cervicite (inflammation du col de l'utérus), entre autres. Plus d'un quart des patients atteints de spondylarthrite ankylosante développent des formes invalidantes.
    La VS (vitesse de sédimentation) peut s'élever pendant les crises, et l'analyse biologique montre la présence de l'antigène HLA-B27. Selon la gravité de la SA, les traitements associeront les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), une corticothérapie, des soins de kinésithérapie, la chirurgie orthopédique.
   
Depuis 2004, les français atteints de SA résistante aux médicaments classiques, sont traités avec un nouvel anti-TNF : l'Infliximab. Administré en milieu hospitalier, ce traitement diminue de façon importante les douleurs liées à la SA et semble même ralentir voire arrêter l'évolution de cette maladie.  Schéma de la colonne vertébrale     Haut de page

Spondylarthropathie
Rhumatologie, algologie
  - 
[Angl. : Spondylarthropathy]   N. f.  * spondyl(o) : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * arthro : du grec arthron [arthr(o), arthrie], articulation ; * pathie : du grec pathos [-pathie, -pathique, -pathe, patho-], souffrance, changement accidentel. 
    Terme générique désignant toutes les affections des articulations de la colonne vertébrale. Une spondylarthropathie désigne aussi bien une douleur articulaire due à l'arthrite ou à l'usure des cartilages articulaires, qu'une douleur résultant de la présence d'ostéophytes (ou becs de perroquet), d'une tumeur etc.     Haut de page

Spondylarthrose
Rhumatologie, algologie
  - 
[Angl. : Spondylarthrosis]   N. f.  * spondyl(o) : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * arthro : du grec arthron [arthr(o), arthrie], articulation ; * ose : du grec -ôsis [-ose], suffixe désignant des maladies non inflammatoires ou/et des états chroniques.  
    La spondylarthrose est une arthrose de la colonne vertébrale. Elle se présente généralement comme une ostéoarthrite avec dégénérescence des facettes vertébrales. Dans certains cas sévères, il peut y avoir compression de la moelle épinière, ou radiculopathie, c'est-à-dire atteinte compressive des racines des nerfs rachidiens.
    Il existe bien d'autres pathologies classées dans les spondylarthroses : discarthrose (dégénérescence des disques intervertébraux), ostéophytose (présence d'un ou plusieurs becs de perroquet : les ostéophytes), syndesmophyte (ossification de deux vertèbres adjacentes etc.      Haut de page

Spondylite
Rhumatologie, algologie
  - 
[Angl. : Spondylitis]   N. f.  * spondyl(o) : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * ite : du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire.  
    La spondylite se caractérise par une lésion inflammatoire d'une ou plusieurs vertèbres et de leurs disques intervertébraux. La spondylite infectieuse est fréquente ; elle affecte essentiellement les vertèbres lombaires et apparaît après la brucellose ou fièvre de Malte, une tuberculose (maladie de Pott), une syphilis, une fièvre typhoïde, entre autres.
    Il existe une autre forme de spondylite dite ankylosante, qui se manifeste par une fusion progressive des vertèbres. Il en résulte une douleur qui débute au niveau des fesses et qui peut se propager jusqu'aux genoux et au thorax.       Haut de page

Spondylodèse
Rhumatologie, chirurgie orthopédique et traumatologique
  - 
[Angl. : Spondylodesis]   N. f.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * dèse : du grec deo, desis [-dèse], lier, attacher, bloquer.
    Fixation chirurgicale de 2 ou plusieurs vertèbres. Actuellement, on utilise de plus en plus des greffons osseux prélevés sur le patient lui-même, pour réaliser cette soudure. Il existe également des implants à base de céramique. La spondylodèse peut être utilisée après ablation d'une hernie discale, dans le traitement de certaines déformations du rachis (scolioses p.ex.)      Haut de page

Spondylodidyme   Spondylodidymie
Anatomopathologie, chirurgie
orthopédique et traumatologique  - 
[Angl. : Spondylodidymus, Spondylodidymia]   N. m.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * didyme : du grec didumos [-didyme], jumeau, mais aussi de didumoi, testicules. 
    Le spondylodidyme est un monstre fœtal qui se caractérise par deux embryons plus ou moins soudés par la colonne vertébrale. Spondylodidymie  N. f. Pour un embryon double, la spondylodidymie est le fait que ses deux composants sont plus ou moins soudés par la colonne vertébrale.      Haut de page

Spondylodiscite
Rhumatologie, orthopédie, algologie
  - 
[Angl. : Spondylodiscitis]   N. f. * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * disco : du latin discus, du grec diskos [disc(o)-], disque, du palet circulaire que lançaient les athlètes (discoboles) ; * ite : du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire. 
    La spondylodiscite est l'inflammation simultanée d'une ou plusieurs vertèbres, ainsi que des disques intervertébraux sus ou sous-jacents. Les causes sont fréquemment des facteurs infectieux, souvent bactériens (Brucella, Pseudomonas ...) mais aussi des infections dues à des sondes (pacemakers par exemple).
    Le traitement est donc d'abord une antibiothérapie, puis orthopédique, dès que la fièvre a régressé.
      Haut de page

Spondylolisthésis
Neurologie, algologie
   - 
[Angl. : Spondylolisthesis]   N. m.  * spondyl(o) : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * olisthésis : du grec olisthêsis [olisthésis], glissement, de olisthanô, glisser. 
    Le spondylolisthésis est un glissement vers l'avant d'une vertèbre par rapport à celle placée juste en-dessous. Cette pathologie concerne le plus souvent la L4 (4e vertèbre lombaire) par rapport à L5, ou L5 par rapport à S1, première vertèbre du sacrum. Il en résulte des douleurs qui peuvent être extrêmement aigües, dites "en ceinture", augmentées par l'effort, et qui ne diminuent qu'au repos, en position allongée.
    Le traitement vise d'abord à réduire la douleur, puis à renforcer la musculature périvertébrale. La neurochirurgie n'est utilisée qu'à titre exceptionnelle.       Haut de page

Spondylolyse
Neurochirurgie, orthopédie
   - 
[Angl. : Spondylolysis]   N. f.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * lyse : du grec lusis [lyso-, -lys, lysi-, -lyse, -lytique], dissolution.  
    C'est la rupture des isthmes vertébraux, généralement sans douleur, sauf si elle intervient brusquement pendant un épisode traumatique. Il existe une forme particulière de spondylolyse, dite du sportif, qui a une incidence de 10 à plus de 20 % selon les disciplines : football, danse, tennis, gymnastique.
    Elle se traduit par une fracture de fatigue, généralement au niveau L5 - S1 (dernière vertèbre lombaire - sacrum), qui ne guérit pas ; la lyse débute. Le repos, des étirements assouplissements, et un traitement antalgique si nécessaire permettent en principe la reprise de l'activité professionnelle. Les cas nécessitant une intervention chirurgicale sont rares.    Haut de page

Spondylomalacie
Rhumatologie, neurochirurgie, orthopédie
   - 
[Angl. : Spondylomalacia]   N. f.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * malacie : du grec malakia, malakos [malac(o)-, -malacie], mollesse, mou. 
    La spondylomalacie est un ramollissement du tissu osseux des vertèbres. Il peut intervenir à tous les niveaux de la colonne vertébrale et ses causes sont nombreuses : traumatisme, chirurgie orthopédique avec effraction articulaire, arthroscopie, plâtre, mais aussi infarctus, zona, cancer du poumon, certains médicaments, alcoolisme, diabète etc.
    Un examen radiologique ou une densitométrie osseuse montrent  une ostéoporose plus ou moins sévère et une fragilisation des vertèbres. Une forme particulière, décrite sous le nom de maladie ou syndrome de Kümmel-Verneuil, concerne plus particulièrement le niveau rachidien. C'est une algoneurodystrophie.    Haut de page

Spondylopathie
Rhumatologie, orthopédie 
[Angl. : Spondylopathy]   N. f.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * pathie : du grec pathos [-pathie, -pathique, -pathe, patho-], souffrance, changement accidentel. 
    Terme générique désignant toutes les affections de la colonne vertébrale, quelles qu'en soient les causes et les manifestations. Les spondylopathies regroupent des pathologies aussi variées que la spondylarthrite, la spondylarthrose, la spondylolyse, la spondylomalacie etc.       Haut de page

Spondyloptôse
Rhumatologie, orthopédie, neurochirurgie 
[Angl. : Spondyloptosis]   N. f.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * ptôse : du grec ptôsis [-ptôse], chute (des organes, due au relâchement des muscles ou des ligaments).  
    La spondyloptôse est un affaissement d'une ou plusieurs vertèbres vers l'avant, c'est-à-dire un spondylolisthésis particulièrement accentué. Cette affection se produit le plus souvent entre L5, la dernière vertèbre lombaire et S1, la première vertèbre du sacrum. Dans les cas majeurs, le glissement peut être tel qu'il y a perte complète de contact entre les facettes articulaires de L5 et S1. Le traitement est chirurgical.      Haut de page

Spondyloschisis
Rhumatologie, orthopédie, neurochirurgie 
[Angl. : Spondyloschisis]   N. m.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * schisis : du grec skhizein [schiz(o)-], fendre, diviser. 
    Le spondyloschisis correspond à une fissure congénitale d'une vertèbre, observée notamment chez des enfants atteints de trisomie 21 au niveau des vertèbres cervicales atlas et axis (C1 et C2). Le traitement est chirurgical : arthrodèse ou spondylodèse : fixation ou/et consolidation avec éventuellement utilisation d'un greffon osseux ou d'un implant en céramique.       Haut de page

Spondylothérapie
Rhumatologie, orthopédie, médecine physique et réadaptation fonctionnelle 
[Angl. : Spondylotherapy]   N. f.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * thérapie : du grec therapeuein [- thérapeute, -thérapie], soigneur, soigner. 
    La spondylothérapie est une méthode de traitement consistant à manipuler les articulations vertébrales. En ce sens, un arrêté du ministère de la santé du 6 janvier 1962 explique : "…toute mobilisation forcée des articulations et toute réduction de déplacement osseux, ainsi que toute manipulation vertébrale et d'une façon générale tous traitements dits d'ostéopathie, de spondylothérapie, de chiropraxie sont réservés aux docteurs en médecine.
    Syn. : vertébrothérapie.     Haut de page

Spondylotomie
Rhumatologie, orthopédie, neurochirurgie 
[Angl. : Spondylotomy]   N. f.  * spondylo : du latin spondylus ou du grec spondulos  [spondyl(o)-] vertèbre, ancien nom des vertèbres ; * tomie : du grec tomê [tom(o)-, -tome, -tomie], section, coupe.  
    La spondylotomie est un acte chirurgical qui consiste à ouvrir le canal vertébral. C'est une ostéotomie de la colonne vertébrale destinée à rectifier certaines pathologies comme des ostéophytes se développant dans le canal vertébral, ou pour la pose d'implants métalliques, entre autres.      Haut de page