Retour à la page d'accueil  S - TERMINOLOGIE MEDICALE - S  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 18-07-2018

Stern(o)-      Du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax. Le mot "sternum" est une latinisation du grec "sternon", relatif à cet os plat, mais qui signifiait aussi "poitrine".


Sternal - Sternale - Sternale (fourchette) - Sternalgie - Sternochondroplastie - Sternoclaviculaire - Sternocléidomastoïdien - Sternocostal - Sternodidyme - Sternodorsal - Sternodorsal (diamètre) - Sternodyme - Sternodynie - Sternogramme - Sternohyoïdien - Sternomastoïdien - Sternopage - Sternopagie - Sternoscapulaire - Sternotome - Sternotomie - Sternum -

Sternal   Sternale   Sternale (fourchette)
Anatomie, ostéologie  -  Adj.  [Angl. : Sternal]   * sternal, sternale : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax.  
    L'adjectif sternal caractérise ce qui se rapporte au sternum (voir la définition de sternum), os plat, situé verticalement au milieu de la face antérieure de la cage thoracique. Exemple : la fourchette sternale, située à la partie supérieure du manubrium (partie haute du sternum) que l'on peut palper avec le doigt.       Haut de page

Sternalgie   Sternodynie
Algologie  -  N. f.  [Angl. : Sternalgia, sternodynia]   * stern(o)- : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * algie : du grec algos [alg(o)-, -algie, -algique], douleur ; odynie : du grec odunê [-odynie], douleur.  
    L
es mots sternalgie ou son synonyme sternodynie sont des termes génériques qui désignent toutes les formes de douleur ressenties au niveau du sternum, quelles qu'en soient l'origine et l'intensité. À noter que le mot sternalgie désignait autrefois l'angine de poitrine (voir cette définition) du fait de la localisation rétrosternale de la douleur.    Haut de page

Sternochondroplastie
Chirurgie plastique et réparatrice  -  N. f.  [Angl. : Sternochondroplasty]   * sterno : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * chondro : du grec khondros, [chondr(o), condr(o)-, -condrie], cartilage ; * plastie : du grec plassein [plast(o)-, -plaste, -plastie], façonner ou intervention modifiant les formes ou les rapports des organes.  
    La sternochondroplastie est une opération chirurgicale réparatrice pour traiter des patients qui présentent un thorax "en entonnoir", ou pectus excavatum c'est-à-dire en enfoncement plus ou moins important au niveau du sternum. Cette pathologie est due à un accroissement supérieur à la normale des 3e et 7e paires de cartilages costaux et peut avoir un retentissement fonctionnel mais aussi esthétique et psychologique.
    L'opération consiste à réséquer les cartilages hypertrophiés et en une ostéotomie transversale du sternum qui est ensuite repositionné et stabilisé par une attelle rétrosternale.  Schéma de la cage thoracique      Haut de page

Sternoclaviculaire
Rhumatologie ; anatomie  -  Adj.  [Angl. : Sternoclavicular]   * sterno : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * claviculaire : du latin clavicula [clavicul(o)-], petite clef, relatif à la clavicule, petit os en forme de S qui relie l’épaule au sternum, mais aussi relatif à la cheville.  
    L'adjectif sternoclaviculaire (ou sterno-claviculaire) caractérise ce qui se rapporte en même temps au sternum et à la clavicule. Exemple : l'articulation sternoclaviculaire : elle résulte de l'union de l'extrémité interne de la clavicule avec une facette de l'extrémité supérieure (ou fourchette) du sternum.
    Cette articulation est maintenue par 2 ligaments sternoclaviculaires rayonnés, l'un antérieur et l'autre postérieur. Il existe en outre un ligament interclaviculaire qui relie les deux clavicules.  Schéma de la cage thoracique      Haut de page

Sternocléidomastoïdien   Sternomastoïdien
Anatomie, myologie  -  Adj. et n. m.  [Angl. : Sternocleidomastoid (muscle)]   * sterno : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * cléido : du latin clavicula [clavicul(o)-], petite clef, relatif à la clavicule, petit os en forme de S qui relie l’épaule au sternum, mais aussi relatif à la cheville ;  * mastoïdien : du grec mastos [mast(o)-, -mastie], mamelle, relatif au sein et du grec eidos, [-oïde, -oïdal], qui a l’apparence : relatif à la mastoïde, saillie de l'os temporal en forme de mamelon.  
    L'adjectif sternocléidomastoïdien (ou sterno-cléido-mastoïdien) caractérise un muscle puissant de la région antérolatérale du cou, inséré au niveau de la mastoïde du temporal et qui se divise ensuite en deux faisceaux : un qui part en direction du manubrium sternal (partie supérieure du sternum), l'autre en direction de la clavicule. Ce muscle joue un rôle très important dans les mouvements d'inclinaison, de flexion et de rotation de la tête.      Haut de page

Sternocostal
Anatomie, myologie  -  Adj.  [Angl. : Sternocostal]   * stern(o)- : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * costal : du latin costa [costo-, -costal, côte], relatif aux os allongés et courbes qui forment la cage thoracique.  
    L'adjectif sternocostal (ou sterno-costal) caractérise ce qui se rapporte en même temps au sternum et aux côtes. Exemple les articulations sternocostales.       Haut de page

Sternodorsal   Diamètre sternodorsal
Obstétrique, imagerie médicale  -  Adj.  [Angl. : Sternodorsal, sternodorsal diameter]   * stern(o)- : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * dorsal : du latin dorsualis [dors(o)-, dorsal], relatif au dos.  
    L'adjectif sternodorsal (ou sterno-dorsal) caractérise ce qui se rapporte en même temps au sternum et au dos. Pendant les examens du fœtus chez la femme enceinte, on mesure le diamètre sternodorsal, c'est-à-dire la distance qui sépare le sternum du rachis (colonne vertébrale).        Haut de page

Sternogramme
Hématologie, histologie cytologie, médecine biologique  -  N. m.  [Angl. : Sternogram]   * stern(o)- : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * myélo : du grec muelos [myél(o)-, myélie], moelle ; * gramme : du grec gramma, [-gramme], lettre, écriture et par extension, enregistrement écrit. 
    Lorsque le myélogramme est pratiqué après ponction de la moelle osseuse dans le sternum, il s'agit d'un sternogramme. C'est l'examen au microscope et l'établissement de la formule cytologique de la moelle osseuse. Pour réaliser un myélogramme, il est nécessaire de faire une ponction de moelle osseuse, généralement au niveau du sternum, parfois dans l'os du bassin.
    Elle est réalisée sous anesthésie locale, après désinfection rigoureuse, avec un trocart et une fine aiguille. Le myélogramme permet d'apprécier de façon quantitative et qualitative, les cellules souches des différentes lignées. Le test est pratiqué pour évaluer certaines leucémies, pour rechercher la présence de métastases entre autres.       Haut de page

Sternohyoïdien
Anatomie, myologie  -  Adj.  [Angl. : Sternohyoid (muscle)]   * stern(o)- : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * hyoïdien : du grec huoeidês [hyoïd(o)-, hyoïdien], qui a une forme de « U », relatif à un os en fer à cheval situé au-dessus du larynx.  
    L'adjectif sternohyoïdien (ou sterno-hyoïdien) caractérise ce qui se rapporte en même temps au sternum, os plat, situé verticalement au milieu de la face antérieure de la cage thoracique, et à l'os hyoïde, situé à la partie antérieure et moyenne du cou, entre la base de la langue et le larynx.
    Exemple : le muscle sternocléidohyoïdien qui s'insère sur le bord inférieur de l'os hyoïde, l'extrémité de la clavicule, le premier cartilage costal et le sternum.       Haut de page

Sternoscapulaire
Anatomie, myologie  -  Adj.  [Angl. : Sternoscapular (muscle)]   * stern(o)- : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * scapulaire : du latin médiéval scapulare, de scapula [scapul(o)-, -scapulaire], épaule.  
    L'adjectif sternoscapulaire (ou sterno-scapulaire) caractérise ce qui se rapporte en même temps au sternum, os plat, situé verticalement au milieu de la face antérieure de la cage thoracique, et à l'épaule. Exemple le muscle sternoscapulaire qui est inséré sur l'épaule et le sternum.       Haut de page

Sternotomie   Sternotome
Chirurgie cardiaque et thoracique  -  N. f.  [Angl. : Sternotomy, sternotome]   * stern(o)- : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * tome, tomie : du grec tomê [tom(o)-, -tome, -tomie], section, coupe.  
    La sternotomie est un geste chirurgical qui consiste à sectionner le sternum. Cette intervention est nécessaire pour accéder au cœur et/ou à ses gros vaisseaux, mais aussi aux artères coronaires, pour extraire une tumeur de la cavité médiastinale, pour accéder au thymus, à certains goitres thyroïdiens, entre autres.
    Dans la plupart des cas, le chirurgien utilise un sternotome instrument chirurgical spécialement étudié pour ne pas abimer les organes proches, et pratique une incision médiane, dans le sens de la longueur. Chaque moitié du sternum reste solidaire des côtes ipsilatérales, ce qui permet au chirurgien de les soulever et d'accéder aux organes sous-jacents. Après l'intervention, le sternum est "recousu" avec un fil métallique, parfois soutenu par une atèle rétrosternale, elle aussi en métal.       Haut de page

Sternopage   Sternopagie   Sternodyme   Sternodidyme
Tératologie, anatomopathologie  -  N. m.  [Angl. : Sternopagus, Sternopagia, Sternodidymis]   * stern(o)- : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax ; * page : du grec pagos, pêgnumi [-page], fixer, assembler ; * didyme : du grec didumos [-didyme], jumeau.  
      Un sternopage est une monstruosité fœtale double, dans laquelle deux fœtus sont unis face à face, depuis l'ombilic jusqu'à la partie supérieure du sternum. Cette anomalie est la sternopagie et le sternopage est aussi connu sous les noms de sternodyme ou sternodidyme.        Haut de page

Sternum
Anatomie, ostéologie  -  N. m.
  [Angl. : Sternum]   * sternum : du latin sternum [stern(o)-, -sternal, -sternie], relatif au sternum, os situé dans la partie antérieure médiane du thorax.  
    Le sternum est un os plat, situé verticalement au milieu de la face antérieure de la cage thoracique. Il est articulé aux côtes grâce à des cartilages costaux et se divise schématiquement en 3 parties : le manubrium en haut, le corps proprement dit et l'appendice xiphoïde en bas.
    * Le manubrium présente, sur son bord supérieur, une échancrure appelée fourchette sternale et que l'on peut palper sous la peau. Il présente de chaque côté, deux surfaces articulaires pour la clavicule et le cartilage costal.
    * Le corps du sternum est le segment central, qui présente de chaque côté des facettes articulaires recevant les cartilages costaux pour former les articulations sternocostales.
    * L'appendice xiphoïde ou processus xiphoïde est la pointe du sternum, composée de tissu cartilagineux.      Schéma de la cage thoracique      Haut de page