Retour à la page d'accueil  S - TERMINOLOGIE MEDICALE - S  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 10-05-2020

Strab(o)-     Du grec strabos [strab(o)-, strabisme], tordu, qui louche. Le mot strabisme, emprunté au grec strabismos, est d'abord apparu sous la forme latinisée strabismus, employé par Ambroise Paré vers 1560.


Strabique - Strabisme - Strabisme bilatéral - Strabisme binoculaire - Strabisme concomitant - Strabisme convergent - Strabisme déorsumvergent - Strabisme divergent - Strabisme externe - Strabisme horizontal - Strabisme latent - Strabisme latent convergent - Strabisme latent divergent - Strabisme monoculaire - Strabisme monolatéral - Strabisme musculaire - Strabisme sursumvergent - Strabisme unilatéral - Strabisme vertical - Strabologie - Strabomètre - Strabotome - Strabotomie -

Strabique
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Strabismal, strabismic]  Adj.  * strab(o)- : du grec strabos [strab(o)-, strabisme], tordu, qui louche ; * ique : du grec eikôs [-ique, -(ic)ien, -ienne], semblable, propre à, ou suffixe servant à transformer des substantifs en adjectifs ou en d’autres substantifs. 
    L'adjectif strabique caractérise ce qui se rapporte au strabisme, défaut de convergence (ou de parallélisme) des deux axes visuels. Le mot strabique est aussi utilisé comme substantif pour désigner une personne qui est atteinte de strabisme. L'angle strabique est l'angle formé par les deux axes visuels (et non pas les axes optiques). Normalement, les deux axes sont parallèles et cet angle est nul.     Haut de page

Strabisme
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Strabismus, heterotropia, squint]  N. m.  * strabisme : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher. 
    Le strabisme est un défaut de convergence (ou de parallélisme) des deux axes visuels vers le point fixé. Le sujet regarde préférentiellement avec un seul œil, toujours le même. En général, le cerveau ne conserve que l'image produite par les messages nerveux de l'œil dont l'axe visuel est normal, de façon à ne pas produire une image double ou floue. Il existe de nombreuses formes de strabismes, dont quelques-unes sont décrites sommairement ci-dessous.
    Attention à ne pas confondre l'axe visuel avec l'axe optique. Ce dernier est la ligne virtuelle qui passe par la macula au niveau de la rétine à l'arrière, et le centre du cristallin ou de la pupille à l'avant. À noter que le mot strabisme a un synonyme moins connu : l'hétérotropie (* hétéro : du grec heteros [hétéro-], autre ; c’est le contraire de homo- ; * tropie : du grec tropos, trepein [-trope, -tropie, -tropion, -tropisme], tour, tourner, affinité pour).   Quelques exemples de strabisme    Coupe sagittale de l'œil      Haut de page

Strabisme bilatéral    Strabisme binoculaire
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Binocular strabismus, bilateral strabismus]  N. m.  * strabisme : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher ; * bi : du latin bis [bi-, bis-], deux fois, qui indique la répétition ou la duplication ; * oculaire : du latin ocularius, de oculus [ocul(o)-], œil ; * latéral : du latin lateralis, de latus [latér(o)-], côté. 
    Le strabisme est un défaut de convergence (ou de parallélisme) des deux axes visuels vers le point fixé. Le plus souvent, le sujet regarde préférentiellement avec un seul œil, toujours le même. En général, le cerveau ne conserve que l'image produite par les messages nerveux de l'œil dont l'axe visuel est normal, de façon à ne pas produire une image double ou floue. Dans le strabisme bilatéral ou binoculaire, les deux yeux sont susceptibles d'être affectés de strabisme, tantôt l'un, tantôt l'autre.    Quelques exemples de strabisme      Haut de page

Strabisme convergent   
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Convergent strabismus, esotropia]  N. m.  * strabisme : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher ; * convergent : du bas latin convergere, de vergere, être tourné vers, aboutir à un même point. 
    Le strabisme convergent, ou ésotropie (* éso- : du grec esô, en dedans ; * tropie : du grec tropos, trepein [-trope, -tropie, -tropion, -tropisme], tour, tourner, affinité pour) est une forme de strabisme horizontal. C'est l'un des défauts le plus fréquent de convergence des deux axes visuels vers le point fixé. L'un des deux yeux est dévié vers l'angle nasal quand l'autre présente un axe normal.
    Le sujet regarde préférentiellement avec l'œil dont l'axe est normal, toujours le même, ce qui peut progressivement faire baisser les capacités visuelles de l'autre. Chez les très jeunes enfants, un tel strabisme n'est pas rare et disparaît spontanément dans la plupart des cas. Parmi d'autres causes possibles, on peut citer une maladie du globe oculaire, une paralysie d'un ou plusieurs muscles de l'œil.   Quelques exemples de strabisme       Haut de page

Strabisme concomitant    Strabisme musculaire
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Comitant strabismus, concomitant strabismus]  N. m.  * strabisme : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher * concomitant : du latin concomitari, accompagner ; se dit d'un phénomène qui en accompagne un autre dans ses différentes phases. 
    Le strabisme est un défaut de convergence des deux axes visuels vers le point fixé. Le sujet regarde préférentiellement avec un seul œil, toujours le même. Il existe de nombreuses formes de strabismes, dont le strabisme concomitant ou strabisme musculaire, dans lequel la déviation entre les deux yeux est constante, quelle que soit la direction dans laquelle regarde le sujet.    Quelques exemples de strabisme       Haut de page

Strabisme divergent   Strabisme latent   Strabisme latent convergent   Strabisme latent divergent    Strabisme externe
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Divergent strabismus, exotropia]  N. m.  * strabisme : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher ; * divergent : du latin scientifique moderne divergere, du latin classique vergere, être tourne vers, situation de deux lignes qui vont en s'écartant ; * convergent : du latin convergere [vergence, vergent], être tourné vers, situation de deux lignes qui se dirigent vers un même point. 
    Le strabisme divergent ou strabisme externe ou exotropie (* exo- : du latin ex-, du grec exô- (préfixe ou racine), qui signifie hors de ; * tropie : du grec tropos, trepein [-trope, -tropie, -tropion, -tropisme], tour, tourner, affinité pour) est un défaut de convergence des deux axes visuels vers le point fixé. L'un des deux yeux (plus rarement les deux) est dévié vers l'angle externe quand l'autre présente un axe normal et fixe la cible (objet, personne par exemple).
    Ce défaut est moins fréquent que la convergence et peut être la conséquence d'une forte myopie, apparaissant essentiellement chez les grands enfants et les adultes. Comme pour les autres formes de strabisme, il peut résulter d'une maladie du globe oculaire, d'une paralysie d'un ou plusieurs muscles de l'œil, entre autres.
    Une variété de ce strabisme est qualifiée de strabisme latent, connu aussi sous le nom d'hétérophorie. (* hétéro- : du grec heteros [hétéro-], autre ; c’est le contraire de homo- ; * phorie : du grec phoreo, phorô, phorein [-phore, -phorie], porter, avoir en soi)
    L'adjectif latent caractérise le fait que cette forme de strabisme n'apparaît que lorsque le réflexe de fusion binoculaire est neutralisé - l'ophtalmologiste dissocie en fait la vision binoculaire. Si ce strabisme latent est convergent, il s'agit de l'ésophorie, s'il est divergent, c'est l'exophorie.   Quelques exemples de strabisme       Haut de page

Strabisme horizontal
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Horizontal strabismus]  N. m.  * strabisme : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher. 
    Le strabisme est un défaut de convergence des deux axes visuels vers le point fixé. Le sujet regarde préférentiellement avec un seul œil, toujours le même. Il existe de nombreuses formes de strabismes, que l'on peut schématiquement regrouper en strabismes horizontaux et verticaux, en fonction de l'orientation de la déviation. Les strabismes convergents et divergents sont des strabismes horizontaux.   Quelques exemples de strabisme       Haut de page

Strabisme monoculaire    Strabisme monolatéral    Strabisme unilatéral
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Monocular strabismus, unilateral strabismus]  N. m.  * strabisme : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher ; * mono : du grec monos [mon(o)-], seul, unique ; * oculaire : du latin ocularius, de oculus [ocul(o)-], œil ; * uni : du latin unus, un seul, unique ; * latéral : du latin lateralis, de latus [latér(o)-], côté. 
    Le strabisme monoculaire (syn. monolatéral, unilatéral) est un défaut de convergence des deux axes visuels vers le point fixé. Le sujet regarde préférentiellement avec un seul œil, toujours le même et cette forme de strabisme doit son qualificatif au fait que l'œil dévié est toujours le même, qu'il s'agisse d'un strabisme horizontal ou d'une déviation verticale.    Quelques exemples de strabisme       Haut de page

Strabisme vertical    Strabisme déorsumvergent   Strabisme sursumvergent
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Vertical strabismus, heterotropia, Deorsumvergens strabismus, Sursumvergens strabismus]  N. m.  * strabisme : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher ; * deorsum- : adverbe latin qui signifie en bas, vers le bas ; * sursum- : adverbe latin qui signifie en haut, vers le haut ; * vergent, vergence : du latin vergo, is, ere, être tourné vers, pencher, incliner. 
    Le strabisme est un défaut de convergence des deux axes visuels vers le point fixé. Le sujet regarde préférentiellement avec un seul œil, toujours le même. Il existe de nombreuses formes de strabismes, que l'on peut schématiquement regrouper en strabismes horizontaux et verticaux, en fonction de l'orientation de la déviation. Dans le strabisme déorsumvergent ou hypotropie, l'axe visuel de l'œil atteint est dirigé vers le bas, alors que dans le strabisme sursumvergent ou hypertropie, il est dirigé vers le haut.    Quelques exemples de strabisme       Haut de page

Strabologie
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Strabology]  N. f.  * strabo : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher ; * logie : du grec logos [log(o)-, -logie, -logique, -logiste, -logue] science, discours, raison, étude. 
    Le strabisme est un défaut de convergence des deux axes visuels vers le point fixé. Le sujet regarde préférentiellement avec un seul œil, toujours le même. La strabologie est la partie de l'ophtalmologie qui étudie les différentes formes de strabisme, leur évolution et leurs traitements.        Haut de page

Strabomètre
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Strabometer]  N. m.  * strabo : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher ; * mètre : du grec metron, [-mètre, métr(ie)], mesure. 
    Le strabisme est un défaut de convergence des deux axes visuels vers le point fixé. Le sujet regarde préférentiellement avec un seul œil, toujours le même. Pour mesurer le degré de strabisme, horizontal ou vertical, les ophtalmologues utilisent un strabomètre.        Haut de page

Strabotome    Strabotomie
Ophtalmologie, chirurgie ophtalmologique  -  [Angl. : Strabotome, Strabotomy]  N. m.  * strabo : du grec strabismos [strab(o)-, strabisme], action de loucher ; * tome, tomie : du grec tomê [tom(o)-, -tome, -tomie], section, coupe. 
    Le strabisme est un défaut de convergence des deux axes visuels vers le point fixé. Le sujet regarde préférentiellement avec un seul œil, toujours le même. Pour corriger certaines formes importantes, il existe une intervention de chirurgie ophtalmique qui consiste à sectionner un ou plusieurs muscles du globe oculaire concerné, puis à les recoudre pour obtenir un bon parallélisme des deux axes visuels. Cette opération se pratique avec un strabotome.        Haut de page