Retour à la page d'accueil  V - TERMINOLOGIE MEDICALE - V  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 24-06-2018

Vas(o)-, vascul(o)-, vascular(o)-     Du latin vas [vaso-], récipient, canal, vaisseau, et de vasculum [vascol(o)-, -vasculaire], vaisseau (sanguin). En médecine, les éléments "vaso-, vascul(o)-, vascular(o)-" ont tous la même étymologie et ont formé de nombreux composés ayant tous un rapport avec les vaisseaux sanguins.


Vasculaire - Vascularisation - Vascularisé - Vascularite - Vasculite - Vasectomie - Vasoactif - Vasoactive - Vasoconstricteur - Vasoconstriction - Vasodilatateur - Vasodilatation - Vasoplégie - Vasoplégique - Vasopressine - Vasospasme - Vasospasmodique - VasotomieVasovasostomie - Vasotripsie -

Vascularisation   Vascularisé   Vasculaire
Angiologie et médecine vasculaire, embryologie
  -   [Angl. : Vascularization, Vascularized]   N. f.  * vascularo : du latin vasculum [vascul(o)-, -vasculaire], vaisseau (sanguin) ; * isation : du latin atio, ationis [-isation], suffixe nominal, qui transforme une racine en nom. 
    Le terme vascularisation a un double sens : il représente les vaisseaux sanguins présents dans une région donnée (vascularisation d'un organe, d'une tumeur), leur disposition, leur densité, mais aussi, en embryologie, la formation des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Aujourd'hui, les nouvelles techniques d'angiographie permettent de mettre parfaitement en évidence le réseau artériel et veineux d'un organe ou d'un tissu. Exemple : angiographie de la rétine. 
    Adj. : vascularisé : se dit d'un organe, d'une région, qui contiennent des vaisseaux sanguins ; vasculaire : qui se rapporte aux vaisseaux.  Vascularisation de la rétine      Haut de page

Vascularite   Vasculite
Angiologie et médecine vasculaire
  -   [Angl. : Vasculitis]   N. f.  * vascularo : du latin vasculum [vascul(o)-, -vasculaire], vaisseau (sanguin) ; * ite : du grec -itis [-ite], suffixe désignant, en médecine, une maladie inflammatoire.
    Inflammation transpariétale (qui touche toute l'épaisseur de la paroi du vaisseau) des vaisseaux sanguins, avec une grande diversité de modifications vasculaires. Dans le cas de la polyarthrite noueuse (ou polyangéite microscopique), la vascularite peut même être nécrosante. Syn. : vasculite.      Haut de page

Vasoactif   Vasoactive
Angiologie, pharmacologie, endocrinologie  -   [Angl. : Vasoactive]   Adj. et subst.  * vaso : du latin vas [vaso-], récipient, canal, vaisseau ; * constriction : du latin constrictio, de constringere [-constriction], resserrer. 
    Un produit, une substance sont qualifiés de vasoactifs (vaso-actifs), vasoactives (vaso-actives) s'ils sont capables d'agir sur le diamètre des vaisseaux. Tous les vasoconstricteurs et les vasodilatateurs sont donc des produits vasoactifs. L'adjectif vasoactif est parfois utilisé comme nom masculin.      Haut de page

Vasectomie   Vasotomie   Vasovasostomie
Andrologie, chirurgie, contraception  -   [Angl. : Vasectomy, Vasotomy, Vasovasostomy]   N. f. * vaso : du latin vas [vaso-], récipient, canal, vaisseau ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation.  
    La vasectomie est la résection partielle ou totale, après incision des bourses (ou scrotum), des deux canaux déférents qui conduisent les spermatozoïdes hors des testicules. Les deux bouts sectionnés d'un canal déférent sont ensuite ligaturés. À noter que si dans certains pays (Inde par ex.) les hommes sont encouragés à pratiquer cette opération pour limiter le nombre des naissances, elle est interdite en France à des fins contraceptives car considérée comme une mutilation.
    Important : cette opération rend l'homme stérile mais pas impuissant. Elle prive le sperme de spermatozoïdes, mais n'empêche ni la libido, ni l'érection, ni l'éjaculation. Au début, les spermatozoïdes stagnent dans les testicules et les épididymes, et finissent progressivement d'être sécrétés. Par contre elle est pratiquée si nécessaire dans un but thérapeutique (ablation d'une tumeur par exemple). La vasotomie (du grec tomê [tom(o)-, -tome, -tomie], section, coupe) est l'incision ou la section de l'un ou des deux canaux déférents.
    La vasovasostomie est une intervention de microchirurgie (donc faite sous microscope) qui est pratiquée chez les hommes qui ont les canaux déférents obstrués (on dit qu'ils ne sont plus perméables). Elle consiste à sectionner le canal déférent de part et d'autre de l'obstacle et de les réaboucher. Taux de réussite après 2 mois : rarement supérieur à 50%, après vérification par un spermogramme.     Haut de page

Vasoconstriction   Vasoconstricteur
Angiologie et médecine vasculaire, endocrinologie et métabolismes, pharmacologie
  -   [Angl. : Vasoconstriction, Vasocinstrictor]   N. f.  * vaso : du latin vas [vaso-], récipient, canal, vaisseau ; * constriction : du latin constrictio, de constringere [-constriction], resserrer. 
    La vasoconstriction est la diminution du diamètre de la lumière d'un vaisseau. La vasoconstriction peut être passagère ou chronique, due à des médicaments ou correspondre à un état physiologique.
    Vasoconstricteur
: certaines molécules ont une action vasoconstrictrice, tels les antihistaminiques, la pseudoéphédrine, la caféine ...      Haut de page

Vasodilatation   Vasodilatateur
Angiologie et médecine vasculaire, endocrinologie et métabolismes, pharmacologie
  -   [Angl. : Vasodilatation, Vasodilator]   N. f.  * vaso : du latin vas [vaso-], récipient, canal, vaisseau ; * dilatation : du latin dilatatio, dilatare [-dilatation], élargir, augmenter de volume. 
    La vasodilatation est l'augmentation du diamètre de la lumière d'un vaisseau. De nombreux médicaments vasodilatateurs sont utilisés comme antiangineux pour prévenir les crises d'angor. La vasodilatation entraîne une baisse de la TA (tension artérielle) et, par voie réflexe, une tachycardie (augmentation du rythme cardiaque).       Haut de page

Vasoplégie   Vasoplégique
Angiologie et médecine vasculaire, endocrinologie et métabolismes, pharmacologie
  -   [Angl. : Vasomotor paralysis, Vasoinhibitor]   N. f.  * vaso : du latin vas [vaso-], récipient, canal, vaisseau ; * plégie : du grec plêssein [-plégie], frapper - en médecine : choc, paralysie. 
    La tension artérielle correspond à la réaction des parois artérielles (tuniques) à la pression exercée par la systole (contraction) ventriculaire. Il existe en permanence un tonus de la paroi des artères. La vasoplégie correspond à la perte passagère ou définitive de ce tonus. Il en résulte une baisse importante de la pression artérielle.
    Adj. : vasoplégique : qui concerne la perte du tonus artériel. Ex. : choc vasoplégique, redouté pendant la CEC (circulation extracorporelle) lors de certaines interventions chirurgicales ou au cours de certaines anesthésies.      Haut de page

Vasopressine
Angiologie et médecine vasculaire, endocrinologie et métabolismes, pharmacologie  -   [Angl. : Vasopressin (antidiuretic hormone)]   N. f.  * vaso : du latin vas [vaso-], récipient, canal, vaisseau ; * pressine : du latin pressare, presser. 
    L'ADH ou hormone antidiurétique ou vasopressine est une hormone qui intervient dans la régulation des mouvements de l'eau dans l'organisme en diminuant les sorties d'eau dans les urines. C'est un polypeptidique de 9 acides aminés, synthétisé dans l'hypothalamus puis acheminé par le flux axonique jusqu'à l'hypophyse postérieure où il est stocké.
    Son action s'exerce sur le rein en favorisant la réabsorption de l'eau en augmentant les perméabilités du tube contourné distal et du tube collecteur. Sa sécrétion est activée par une hyperosmolarité plasmatique (osmorécepteurs hypothalamiques), une hypovolémie (volorécepteurs de l'oreillette gauche), une hypotension (barorécepteurs du sinus carotidien et de la crosse aortique). L'hypotonie plasmatique, l'hypervolémie et l'hypertension inhibent sa sécrétion.      Haut de page

Vasospasme   Vasospasmodique
Angiologie et médecine vasculaire
  -   [Angl. : Vasospasm, angiospasm, Vasospasmodic, angiospasmodic]   N. m.  * vaso : du latin vas [vaso-], récipient, canal, vaisseau ; * spasme : du latin spasmus, du grec spasmos, de spân [spasme], contracter. 
    Syn. : angiospasme. Contraction spasmodique d'un vaisseau sanguin, spécialement d'une artère, commandée par le système sympathique. L'angiospasme peut être dû à une affection artérielle, à un déséquilibre neurovégétatif ou endocrinien, ou tout simplement au froid.
   Adj. : vasospasmodique : qui se rapporte à un vasospasme.       Haut de page

Vasotripsie
Angiologie et médecine vasculaire  -   [Angl. : Vasotripsy]   N. m.  * vaso : du latin vas [vaso-], récipient, canal, vaisseau ; * tripsie : du grec triptêr, triptêros [-tripsie], pilon. 
    Syn. angiotripsie. Méthode pratiquement abandonnée qui consistait à provoquer un écrasement des vaisseaux dans le but d'obtenir une hémostase. Cet écrasement peut être pratiqué avec un angiotribe.       Haut de page