Retour à la page d'accueil  V - TERMINOLOGIE MEDICALE - V  retour à la lettre "A"

Dernière modification : 7-10-2019

Vertébr(o)-, vertébral     Du latin vertebra [vertébr(o)-, vertébral], relatif aux vertèbres. Cette racine a formé des composés en médecine pour désigner chacun des os courts qui forment la colonne vertébrale, et en zoologie pour désigner les animaux qui ont un squelette interne, par opposition aux invertébrés.


Vertébral - Vertèbre - Vertébré - Vertèbre cervicale - Vertèbre coccygienne -  Vertébrectomie - Vertèbre dorsale - Vertèbre (fausse) - Vertèbre lombaire - Vertèbre sacrée - Vertèbre thoracique - Vertèbre (vraie) - Vertébrothérapie -

Vertèbre   Vertèbre cervicale   Vertèbre dorsale   Vertèbre thoracique   Vertèbre lombaire   Vertèbre sacrée   Vertèbre coccygienne   Vertébral   Vertèbre vraie   Vertèbre fausse
Anatomie, ostéologie, rhumatologie  -  [Angl. : Vertebra, (pl. vertebrae), Cervical vertebra, Dorsal or thoracic vertebra, Lumbar vertebra, Sacral vertebrae, Coccygeal vertebrae, Vertebral, True vertebra, False vertebra]   N. f.  * vertèbre : du latin vertebra [vertébr(o)-, vertébral], relatif aux vertèbres, chacun des os courts qui forment la colonne vertébrale. 
    Les vertèbres sont les 33 os courts qui constituent notre rachis ou colonne vertébrale. 
* 7 vertèbres cervicales, les plus fines, notées C1 à C7, constituent la colonne cervicale et forment la courbure cervicale, à concavité vers l'avant. Les deux premières sont l'atlas (en contact avec le crâne) et l'axis.  Cette dernière présente un axe autour duquel tournent la crâne et l'atlas qui en est solidaire. 
* 12 vertèbres dorsales ou thoraciques notées D1 à D12 (parfois T1 à T12), forment la colonne dorsale. Elles sont plus massives que les vertèbres cervicales. Elles présentent des surfaces articulaires qui les relient aux côtes.  Les vertèbres dorsales forment la courbure dorsale, à concavité dirigée vers l'arrière.
* 5 vertèbres lombaires, L1 à L5, constituent la colonne lombaire. Ce sont les plus massives, car elles supportent tout le poids du tronc, de la tête et des membres supérieurs. Ce sont aussi les plus fréquemment touchées par les pathologies discales ou vertébrales. Elles forment la courbure lombaire, à concavité vers l'avant, comme la colonne cervicale.
* 5 vertèbres sacrées soudées forment le sacrum,  inclus dans le bassin.
* 4 vertèbres coccygiennes, soudées et atrophiées forment le coccyx.

Structure des vertèbres
    Elles ont toutes en commun une partie antérieure renflée : le corps vertébral, de plus en plus massif de C1 vers L5 et un arc vertébral postérieur formé des pédicules, des apophyses transverses, des lames vertébrales et de l'apophyse épineuse. Le corps vertébral et l'arc osseux délimitent le tube neural ou canal vertébral (ou canal rachidien) dans lequel passe la moelle épinière.
    Les apophyses articulaires ou zygapophyses permettent l'articulation d'une vertèbre aux vertèbres sus- et sous-jacentes - il y en a donc 4 par vertèbre, 2 supérieures et 2 inférieures. La particularité des vertèbres cervicales, outre leur plus petite taille, est la présence des trous transversaires pour le passage et la protection des artères vertébrales qui participent à l'oxygénation de l'encéphale.
    Les vertèbres dorsales se caractérisent par une apophyse épineuse particulièrement longue et par la présence, sur le corps vertébral, de 2 apophyses costales, points d'articulation avec les côtes. 
    Les vertèbres lombaires sont les plus massives. À leur niveau, la moelle épinière se présente sous la forme d'une juxtaposition de départs de nerfs : c'est la queue de cheval.
    Le sacrum et le coccyx sont formés de vertèbres soudées et atrophiées, qualifiées pour cette raison de fausses vertèbres, par opposition aux autres qui sont des vraies vertèbres.
Pour les pathologies vertébrales, voir les racines "spondylo", "lamino", "définitions L", entre autres.  Les vertèbres du rachis     Les articulations atlas - axis - crâne     L'atlas et l'axis en place dans la colonne vertébrale   Les muscles du triangle sous-occipital   Le squelette de la cage thoracique    Squelette du bassin en vue antérieure  Vertèbres, disques et moelle épinière     Une vertèbre cervicale en vue supérieure    Une vertèbre dorsale en vue supérieure    Une vertèbre lombaire en vue supérieure     Haut de page

Vertébré
Classification animale  -  [Angl. : Vertebrate(s)]   N. m.  * vertébré : du latin vertebra [vertébr(o)-, vertébral], relatif aux vertèbres, chacun des os courts qui forment la colonne vertébrale. 
    Les Vertébrés sont des
* Métazoaires : animaux constitués de plusieurs cellules formant des tissus bien individualisés : les principaux groupes de Métazoaires sont les Vers nématodes, les Annélides, les Mollusques, les Arthropodes et les Vertébrés
* Deutérostomiens : l'une des deux lignées majeures de l'évolution chez les animaux, caractérisée par la segmentation radiale, le développement d'entérocèles et d'autres traits ; exemples : les échinodermes (oursins, étoiles de mer, holoturies ..., les hémichordés et les chordés ou épineuriens, embranchement qui contient les Vertébrés
* Épineuriens :  à symétrie bilatérale, pourvus d'un axe squelettique médiodorsal : la notocorde ou corde dorsale, au-dessus duquel se tient le système nerveux et au-dessous duquel se trouve l'aorte dorsale et le tube digestif. Le corps allongé dans le sens antéro-postérieur, comprend fondamentalement trois grandes régions, toujours reconnaissables dans l'embryon et issues de métamères fusionnés : la tête, le tronc et la queue.
    L'embranchement des Vertébrés comprend 5 grandes classes : les mammifères, les oiseaux, les reptiles, les amphibiens et les poissons.         Haut de page

Vertébrectomie
Chirurgie osseuse, neurochirurgie  -  [Angl. : Vertebrectomy]   N. f.  * vertébro : du latin vertebra [vertébr(o)-, vertébral], relatif aux vertèbres, chacun des os courts qui forment la colonne vertébrale ; * ectomie : du grec ektomê [ectomie], ablation.  
    La vertébrectomie est l'ablation partielle ou totale d'une ou plusieurs vertèbres. Cet acte chirurgical délicat est réalisé chez des patients ayant des tumeurs et/ou métastases dans les vertèbres et pour lesquels l'espérance de vie est supérieure à 6 mois. Le but est de libérer le tissu nerveux compressé par les tumeurs et la réduction ou la suppression des douleurs.
    Dans tous les cas (vertébrectomie partielle ou totale), une consolidation est nécessaire avec, selon les cas, pose de plaques vissées et de greffons osseux (provenant de l'os iliaque), comblement des corps vertébraux par un ciment acrylique. Cette opération ne dispense pas le patient de séances de chimiothérapie, hormonothérapie ou cobalthérapie selon le degré d'évolution de la (des) tumeur(s) ôtée(s).           Haut de page

Vertébrothérapie
Ostéopathie, rhumatologie, algologie, kinésithérapie  -  [Angl. : Spondylotherapy]   N. f.  * vertébro : du latin vertebra [vertébr(o)-, vertébral], relatif aux vertèbres, chacun des os courts qui forment la colonne vertébrale ; * thérapie : du grec therapeuein [- thérapeute, -thérapie], soigneur, soigner.  
    La vertébrothérapie est le traitement des douleurs de la colonne vertébrale (dorsalgies, spondylalgies) par des manipulations des vertèbres et des articulations vertébrales. Ces soins doivent impérativement être réalisés par des professionnels : rhumatologues et kinésithérapeutes, car de mauvaises manipulations peuvent causer plus de mal que de bien.       Haut de page